Hockey Le Magazine

Tournoi des Maîtres : la grandeur de l’exploit d’El Nino

Garcia n’a plus à cacher un visage d’éternel deuxième.
Lee Trevino, Greg Norman, Tom Weiskopf, Ernie Els, Nick Price, Davis Love III, Johnny Miller... Tous de grands noms, de grands champions. Aucun d’eux n’est toutefois parvenu à mettre la main sur le fameux veston vert du Tournoi des Maîtres.

 

André Rousseau | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Voilà qui nous fait réaliser la grandeur de l’exploit de Sergio Garcia qui, à 37 ans, s’est vu remettre le veston vert du champion de ce premier tournoi majeur de la saison chez les hommes.

 

Pendant longtemps, on a cru qu’« El Nino » ne réaliserait jamais son rêve de gagner le Masters ou même tout autre tournoi majeur.

 

Chaque fois que l’occasion se présentait, il entendait la vieille rengaine de l’éternel deuxième.

 

Il était toujours l’un des héros dans l’histoire du gars qui était incapable de gagner « quand ça compte vraiment », même si le talent lui sort par les oreilles.

 

Ce n’est plus vrai

 

Et Garcia l’a prouvé au monde entier le jour même où son idole, Severiano Ballesteros, aurait célébré son 60e anniversaire de naissance.

 

Pour le reste, on connaît l’histoire. Dans un duel enlevant qui restera inscrit à tout jamais dans les annales du golf, l’Espagnol a eu raison de son ami Justin Rose au premier trou de prolongation. C’était le couronnement d’une carrière qui a commencé en 1999, à Medinah, quand il s’est engagé dans une lutte à finir avec Tiger Woods.

 

« J’étais très calme quand je suis arrivé ici ce matin, a-t-il dit lors de la conférence de presse qui a eu lieu à la fin du tournoi. En finale d’un tournoi majeur, ça n’a pas toujours été le cas. J’ai prouvé que j’ai du caractère...

 

« J’ai aussi été aidé par ma nouvelle attitude, a-t-il ajouté. Au 13e trou, par exemple, j’ai joué de malchance sur mon coup de départ. Dans le passé, je me serais plaint à mon cadet. Cette fois, je me suis retroussé les manches pour tenter de sauver la normale. Je croyais encore en mes chances de victoire. »

 

La reconnaissance des autres

 

« S’il y a un joueur qui mérite de l’emporter, c’est bien Sergio, a déclaré Justin Rose, bon perdant. Je croyais avoir le contrôle du match, mais il a réussi à se sortir de l’impasse et à me rattraper sur le neuf de retour. Ça va faire mal durant quelques jours, mais je n’ai pas l’intention de me suicider pour autant.

 

« Sergio et moi avons joué beaucoup de golf ensemble durant les 20 dernières années. Je suis très content pour lui. Il n’aura plus besoin d’expliquer à tout le monde pourquoi il n’a jamais gagné un tournoi majeur. Je pense qu’il passera un très bel été et il n’est pas impossible que cette victoire le propulse vers de nouveaux sommets. »

 

Le mot de la fin revient par contre à Sergio : « Que je gagne ou non un tournoi majeur, j’estime que je mène une vie extraordinaire. J’ai de bons amis et je suis très bien entouré. Bien sûr, ce veston vert risque maintenant de changer les choses. »

 

ÇA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Retour de l'application mobile de la Revue GOLF INTERNATIONAL

Sur la route de Berthier

Blogue Mario Brisebois | Un autre sauvetage

Circuit Symetra: Anne-Catherine Tanguay à un coup d'un autre Top 10

Golf le Méandre: le « bijou » de la Côte-Nord

Mode 2017: le style avant tout

Blogue Daniel Caza | Une image en transformation

Ne manquez pas la quatrième émission de la sixième saison d'Au 19e sur les ondes de RDS

LPGA TOUR: Haru Nomura s'impose au sixième trou de prolongation

Circuit Européen: victoire d'Alexander Levy

80e Championnat senior: ça aura lieu à Oak Hill

Affaire Thompson: usage de la vidéo limité

Blogue Jean-Louis Lamarre | Qu'est-ce qu'être un professionnel de golf en 2017?

Blogue Mario Brisebois | Raymond Bourque: le Jean Béliveau de Boston

Circuit Symetra: Anne-Catherine Tanguay se hisse au deuxième rang des boursières

Golf du Château Bromont: un million de projets et embauche de Dave Lévesque

Plus loin et plus droit disent les associations

Titleist: encore du progrès, dans la tradition

Ne manquez pas la troisième émission de la sixième saison d'Au 19e sur les ondes de RDS

PGA TOUR: un premier gain en carrière pour Kevin Chappell

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social