Hockey Le Magazine

OMNIUM SÉNIOR DES É.-U.: JULIE PIERS, DU ROYAL MONTRÉAL, QUALIFIÉE

Julie Piers (troisième dans l’ordre habituel), participera au Championnat sénior féminin de la LPGA.
 

Alors que s'amorce une semaine intense au golf américain afin de déterminer qui participera aux quatre Omniums nationaux, le club Royal Montréal a la fierté d’annoncer qu’une de ses membres fait partie des qualifiées du championnat senior féminin. 

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Julie Piers a fait les choses en grand, remportant l'étape de North Caldwell, au New Jersey, remportant avec l'Américaine Christine Reuss.

 

Native de l'État de New York, Julie Larsen a longtemps évolué au sein du circuit de la LPGA avant de s’installer à Montréal en raison de son mariage avec Michael Piers, un solide joueur qui a évolué au circuit provincial chez les amateurs. Elle a donné naissance à deux enfants et est maintenant âgée de 56 ans. 

           

Après ses débuts professionnels au sein de la série Futures (maintenant Symetra) et en Europe, elle a gagné un titre à la LPGA en plus de terminer 7e à l'Omnium américain.

 

Dans les rendez-vous du Grand Chelem, ses meilleures performances ont eu lieu au Championnat féminin de la PGA de 1996, où elle avait failli gagner avant de sceller deuxième place. Laura Davies avait dû caler un roulé de huit pieds au dernier trou pour lui arracher la victoire.

  

Ironiquement, Laura est celle qui défendra son titre à cet Omnium des « sages dames », ce qui viendra plus vite qu’on le pense, les dates du tournoi étant du 16 au 19 mai au club Pine Nerdles, en Caroline du Nord.

 

Il s'agit aussi d'un retour au golf au haut niveau pour Julie, sa précédente sortie officielle dans un évènement la LPGA remontant à 2006. Cela dit, elle est demeurée active en étant notamment responsable du programme des juniors à son club.

 

Pour montrer la fierté des membres, la direction de Royal Montréal, plus précisément les capitaines Lucy D'Argenio et Bob Richardson, a rédigé et envoyé un communiqué officiel à tous les membres pour féliciter une des leurs.

 

DEUX DE SUITE POUR CÉLESTE?

 

Cette semaine, le golf québécois aura les yeux tournés vers Boston et la région. On pourrait presque dire Boston P.Q.

 

Dès lundi, Céleste Dao, Caroline Ciot, Katherine Gravel-Courson, Sabrina Sapone, Sylvie Schetagne et Valérie Tanguay sont parmi les aspirantes, au club TPC, de Norton, à l'Omnium des USA qui se déroulera à la fin du mois, à Charleston, en Caroline du Sud.

 

Le parcours a longtemps été l’un des sites utilisés par la PGA. Un marathon de 36 trous est à l'horaire le même jour et Céleste, d’Équipe Canada et championne du Canada au niveau junior, avait mérité l'an dernier sa place avec brio en compagnie des étoiles en terminant première de cette sélection.

 

Bien que des qualifications aient lieu partout aux É.-U. cette semaine, l'attention restera rivée sur Boston et les environs alors qu'ils seront six, les Québécois qui se dirigeront vers le club PineHills, une conception de Jack Nicklaus. Il s’agit, entre autres, de Marc-Étienne Bussières, Max Gilbert et Keven Fortin-Simard.

      

Il faut franchir trois étapes pour obtenir son laissez-passer à Pebble Beach, en Californie, via les préliminaires les plus ardus au golf.

 

On dénombre 9 215 postulants pour 50 places au tournoi qui se déroulera à la mi-juin.

 

UN COUP DE TROP POUR BENSON 

 

Avis aux possibles retardataires, la USGA annonce que les inscriptions pour l'Omnium sénior masculin sont acceptées jusqu'au 8 mai.

 

Selon que vous liez sur mongolf.ca ou au golfcanada.ca, on vous garde bien sûr informés des résultats, dont celui de Yohann Benson.

 

Le nouveau représentant du Club Laval-sur-le-Lac a remis une carte de 70, en Indiana, ce qui lui a valu au un poste de substitut.

 

En 2008, Benson a été le dernier Québécois à vivre l'expérience de l'Omnium des États-Unis.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social