Hockey Le Magazine

LE 9 ½ AVEC MARIO | UN DIMANCHE APRÈS-MIDI À LA PGA AVEC RORY, ET AUTRES ÉCHOS

Rory McIlroy (Getty)

Que diriez-vous de marcher 18 trous en compagnie de Rory McIlroy et de Patrick Reed, à l'intérieur des câbles, lors de la ronde finale du dimanche à la PGA?

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Telle est l'expérience vécue, en fin de semaine dernière, au club Concession par Michael Richards, coprésident de la Coupe des Présidents de 2024 à Royal Montréal, tout comme il l'avait été lors du double succès autant sportif que populaire en 2007.

Le réputé avocat montréalais était l'invité très spécial de ses amis à la très haute direction à la PGA, puisque l'évènement avait lieu à huis clos pour les membres et quelques personnes triées sur le volet. Comme il a reçu deux billets, Michael a rejoint Phil Doucet, le fils de Duke et membre au RM, pour partager cette rare expérience. 

« Incroyable comment Rory frappe la balle haut et loin », déclare le coprésident avec Neil McCrea. 

« Je pense que la balle monte jusqu'à 300 pieds à l'envol avec le décocheur. À propos des distances, on l'a vu opter pour un bois numéro 5 de certains tertres de départ », raconte le responsable des relations avec la PGA. 

Au jeu, Rory est très appliqué, à tout le moins.

« Il n'a pas connu le début de ronde souhaité [37], avant de se racheter [il a fini avec deux birdies pour 71, ce qui lui a valu la sixième place à -12]. Il faut comprendre que ces gars-là sont au travail sur un terrain de golf », précise-t-il.

On le sait: Patrick Reed ne possédera jamais la réputation du plus parfait gentilhomme au golf, mais Michael Richards apporte une autre facette. 

« Avant le début de la partie, Patrick est venu frapper le poing [les poignées de main étant interdites] et à la fin, il est allé donner sa balle à un enfant, les familles de membres étant admises avec des masques obligatoires pour tout le monde, sauf pour les joueurs et les cadets. »

Au sujet de la Coupe des Présidents, retardée d'un an en raison de la pandémie, surviendra-t-il des travaux d'importance au parcours de championnat (Le Bleu) avant de recevoir la rencontre opposant les États-Unis aux Internationaux, sauf l'Europe?

« Le travail de modernisation a été fait par Reece Jones avant la Coupe de 2007. Cela dit, nous avons un plan majeur pour perfectionner notre système d'arrosage », mentionne-t-il. 

Après Melbourne, Montréal s'avère seulement la deuxième ville du côté international à obtenir la présentation de la Coupe des Présidents pour une deuxième fois.

Au sujet de Michael Richards, un grand apôtre du golf, il a également été président des omniums canadiens de 1997, avec Roger H. Legault, et de 2001, en compagnie de Roger Archambault.

 

RÉSULTAT DE LA FLORIDE 

Lors d'un autre tournoi du lundi, à la série « Minor League Tour » au club Indian Spring, à Boynton Beach en Floride, Raoul Ménard, de Pinegrove, a pris la neuvième place avec 70 (-2).

     

NOMINATION 

Anne Rogerson devient professionnelle associée au club Hillsdale, à Mirabel. Elle fera la paire avec Éric Mercier, chef des opérations golf. 

 

OUF !

Merci aux chutes de neige en ce mois de février au-dessus des normales. On me dit que le redoux (pluie), en fin de semaine passée, avant les très puissantes bourrasques faisant chuter les températures de 20 degrés et plus en quelques heures, au début de la semaine, ne nuira pas trop aux verts.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social