Hockey Le Magazine

LE 9 ½ AVEC MARIO | APRÈS LA NATATION, POURQUOI PAS AU TOUR DU GOLF CANADIEN DE FAIRE LA VAGUE?  

Ajoutez un autre nom à la délégation du Canada aux Jeux olympiques. Il est gaucher et un cogneur de la longue balle. 

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Son nom est Dan Pino, directeur principal des communications de Golf Canada. Il a été retenu par le comité olympique canadien pour faire le voyage à Tokyo afin d'agir dans le rôle d'attaché de presse, comme à Rio de Janeiro en 2016.

Sachez qu'il n'est pas là pour jouer au touriste. 

« Tokyo est l’une des grandes villes dans le monde, mais nos défis sont déjà nombreux », dit-il sans se plaindre.

L'encadrement des athlètes est réduit pour tous les pays en raison des restrictions sanitaires. 

En plus du golf, bien sûr, le rugby masculin, le tir et la voile sont les autres sports auxquels il est affecté, les restrictions sanitaires l’obligeant à porter plusieurs chapeaux. 

Avec un tel agenda, mettons qu'il multiplie les navettes d'autobus pour ne rien manquer.  

 

PARLONS GOLF  

Dan Pino rappelle que Corey Conners et Mackenzie Hughes entrent en action à partir de mercredi soir, à notre heure, pour continuer à jouer pendant la nuit. 

Nos olympiens sont arrivés de l'Omnium britannique après un vol de 12 heures. Pour des motifs de logistique côté transport, ils demeurent à l'hôtel au lieu du village, en espérant néanmoins y faire un saut. Les épouses sont du voyage dans le rôle de « conseillères personnelles. »

Brooke Henderson et Alena Sharp suivront, le volet féminin étant la semaine prochaine. 

La natation a beaucoup été la locomotive du Canada dans la collecte des podiums en ces premiers jours des J.O. Dan Pino est un autre qui croit que le golf canadien est aussi capable de faire des vagues. 

« Autant Corey que Mac ont démontré qu'ils possédaient le bagage nécessaire pour bien faire dans les grands évènements », mentionne-t-il. 

Conners compte deux Top 10 (7e et 10e) à ses deux Tournois des Maîtres, alors que Hughes s'est retrouvé dans le peloton de tête de deux Grands Chelems pour terminer sixième à l'Open britannique. 

Brooke Henderson, victorieuse dix fois à la LPGA, en sera à sa deuxième expérience, à seulement 23 ans. 

« On sait ce que Brooke peut faire », ajoute-t-il.  

Avec une carte finale de 67 malgré un boguey au 1er trou, elle avait terminé à seulement deux petits coups de la médaille de bronze à l'âge précoce de 18 ans.  

« Vous savez, le Canada est au nombre des pays potentiels à monter sur le podium autant chez les hommes que chez les femmes », conclut Dan Pino. 

Pourquoi pas?

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social