Hockey Le Magazine

De l’entraide

La boutique du Club de golf Montcalm

Outre les initiatives et la réorganisation des services, c’est un vent d’entraide que l’on perçoit à travers toute la communauté golfique. Des différentes associations aux membres des clubs de golf, en passant par les municipalités, tous semblent donner un coup de main pour passer à travers cette tempête.

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Inspiré par un dispositif qu’il a vu sur les réseaux sociaux, le propriétaire du club Saint-Zotique, Daniel Pilon, ainsi que l’un de ses membres, Martin Fortier, ont uni leurs idées pour repenser et fabriquer un modèle offert aux clubs de golf de la province.

 

Il s’agit d’un dispositif attaché dans le bas de la tige du fanion avec un plateau à la base, lequel repose dans le fond du trou une fois installé. Il est muni d’un crochet qui sert de levier qu’on active avec la tête du fer droit pour extirper la balle du trou. 

 

Une grande fierté chez le surintendant de formation est que la fabrication est entièrement québécoise.  « Le dispositif est de grande qualité, tout en étant en acier. En plus, la facture est la moitié de ce qu’elle est aux États-Unis », déclare-t-il.

 

Parfois, les bonnes idées ne coûtent pas cher ! Le professionnel gestionnaire du Club de golf Montcalm, Sylvain Gaudet, a initié un fil de discussion sur les médias sociaux avec les différents clubs de golf de la région de Lanaudière (Montcalm, L’Épiphanie, Joliette, Base de Roc, Le Portage et St-Jean-de-Matha). L’objectif est de s’entraider avec les inventaires de leur boutique et de maximiser le service pour les golfeurs de la région.

 

Certains membres ont donné de leur temps pour aider les équipes d’entretien à préparer leur parcours préféré. C’est notamment le cas au Club de golf St-Jean, sur la rive-sud de Montréal, alors que le directeur général, Éric Briand, a pu compter sur du bénévolat « bien accueilli » pour aider les trois employés qui se sont affairés à préparer le parcours.

 

Du côté des Cantons-de-l’Est, le Golf Château-Bromont a donné jusqu’à 140 boîtes à lunch pour aider les employés en arrêt involontaire.

 

Dans la région de Québec, le Club de golf Lac St-Joseph a entrepris un partenariat local, la saison dernière, et il sera assurément au goût du jour cette saison, puisque le mot d’ordre est « achetez local ».

 

« C’Miam est un resto-café situé tout près et l’entreprise prépare nos sandwichs pour le 9 ½. Elle a un concept unique qui s’agence bien avec nos besoins », indique le directeur général du club, Frédéric Théberge.

 

Plus au nord, le golf de Dolbeau-Mistassini a obtenu un engagement financier de plus de 300 000 $, échelonné sur plusieurs années, de la part de la municipalité et de la MRC Maria-Chapedelaine.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social