Hockey Le Magazine

BILLET MARIO BRISEBOIS | MERCI BEAUCOUP À NOS PRÉSIDENTS, DIRIGEANTS ET MEMBRES DU PERSONNEL DE CLUBS

iStock

Puisque la fête de l'Action de grâce est celle de la reconnaissance, je connais quelque 300 organisations qui méritent un coup de chapeau très particulier cette année.

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Il s'agit des gens dans les bureaux ou des comités de direction des clubs de golf du Québec, sans oublier les membres du personnel, en cette période de pandémie de la COVID-19.

La saine gestion et la bonne mise en application des opérations constituent, par définition, leur mission, mais admettons que cette saison en a été une d'appréhension avant d'en devenir une d'exception.

Plein de clubs ont doublé leur nombre de visites pour revenir aux chiffres du temps de la fièvre provoquée par un jeune homme du nom de... Tiger Woods. On va attendre l'entrée finale des données, mais la possibilité de frôler et peut-être même de surpasser les huit millions de parties dans la province n'est pas illusoire.  

Vrai que Dame Nature a été d'une collaboration sans reproche, mais il y a eu de la labeur dans cette réussite, quand même !

 

UN LONG PARCOURS RÉUSSI

Le golf a perdu un gros mois avant que la Santé publique ne permette les premiers Fore! sur les parcours, le 20 mai dernier, grâce à toute la bienveillance de la Table de concertation de l’industrie, dont on a vanté les mérites dans une précédente chronique.

Les enjeux, lire les risques, étaient nombreux pendant le confinement. Déjà que le golf ne roulait pas sur l'or, où allait-on trouver l'argent pour l'entretien des terrains, qui ne pouvait attendre ? Les membres allaient-ils revenir pour renflouer les coffres ? Et les membres du personnel, lui ?

L’autre mal de tête sérieux était causé par le bon fonctionnement des opérations en dépit des plus stricts règlements sanitaires. Après tout, le golf ne pouvait pas se permettre une autre fermeture. À part celle des tournois sociaux et caritatifs, les batailles ont été gagnées.

Cela m'amène à cette suggestion: pourquoi ne pas envoyer un courriel aux dirigeants bénévoles, par surcroit, et aux membres du personnel ? Ça ne prend qu’une fraction de seconde.

Tiens, je pars la chaîne à mon club (North Hatley) en écrivant à Jim, Georges, Tony et à tous les autres dirigeants et dirigeantes : merci beaucoup !

À vous de procéder, maintenant !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social