Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Tiger près d’un retour au jeu… avec fiston?

Phot
Photo Getty

Son nom est Tiger Woods, mais quand même. En une semaine, il est passé d’une petite vidéo de trois secondes le montrant avec un cocheur pour frapper la balle à une démonstration de l'élan complet avec le gros driver entre les mains, et ce, seulement dix mois après son horrible accident. 

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

« J’aurais pu mourir. Je suis chanceux d'avoir tous mes membres parce qu'on a évoqué l'amputation, qui a heureusement été évitée », a-t-il confié lors de sa première conférence de presse publique au Challenge Hero, aux Bahamas, dont il est l'hôte. 

Parlons de golf.

À part un long bas noir médical qui enveloppe la jambe droite pour activer la circulation, le Tigre est resté... le Tigre en ce sens que son élan est essentiellement un copier-coller du passé, à l'exception de la vitesse du mouvement.

Deux mois en fauteuil roulant avant de transiter aux béquilles, c'est long et hypothéquant pour son moins jeune corps, qui affichera 46 ans au compteur de la vie à la fin du mois. 

Tiger est réaliste face à tout le travail devant lui.

« Je peux frapper tous les bâtons dans mon sac, mais la puissance n'est juste pas là. Je fais néanmoins assez de distance pour ne pas entendre la balle tomber à l'autre bout », affirme-t-il.

 

Peut-être avec Charlie

Conséquemment, la compétition n'est pas pour bientôt.

« Ça peut aller pour le golf-rigolade, mais pas pour le haut niveau », déclare-t-il. 

Pourquoi pas alors le tournoi parents-enfants, dans deux semaines à Orlando, qui a aussi été sa dernière sortie avant sa quasi-fatale embardée ? 

Son fils Charlie avait volé la vedette au paternel et à tout le monde.

Il n'y a toujours pas eu de confirmation, le Tigre ne s'inscrivant jamais ou très rarement avant le vendredi précédent un évènement, mais les organisateurs gardent une dernière place ouverte au duo Woods en se croisant les doigts.

La durée n'est que de 36 trous. Pas nécessaire de jouer tous des coups, la formule étant celle de la meilleure balle. Mieux encore, les voitures motorisées sont autorisées.

Dernier élément majeur : quel parent peut ou veut dire non à son enfant lorsque c'est réaliste? 

 

Encore Tiger…

On ne peut pas accuser Tiger Woods de ne pas avoir de suite dans les idées.

Comme à ses années de gloire, c'est un gilet rouge qu'il portait pour sa séance au terrain d'exercice.

Faut-il décoder un autre signal de retour avec le petit Charlie?

 

Un très bon coup à Victo

Comme à l'époque de l'Omnium du Québec Lactantia, Victoriaville reprend son association avec Golf Québec pour l'organisation de la Coupe Canada SaniMarc-Desjardins.

On me raconte que la PGA provinciale aura une implication.

Bravo pour la décision du président, Jerry Séguin, et Alain Danault, le directeur général du club. 

La précédente collaboration ontarienne (Great Lakes Tour) avait été mise en place durant l'ère CCPT, mais on possède ici la compétence pour bien faire les choses.

 

Jeff Gorton et son golf

Nouveau vice-président du Canadien, Jeff Gorton veut apprendre un peu de français, mais reste réaliste.

« J'ai déjà voulu devenir le meilleur golfeur et ma partie n'a jamais changé », dit-il.

Au moins, on sait qu'il est capable de rire.

 

Joliette à la recherche d’un pro

Décembre sera un mois occupé pour la direction du club Joliette, qui doit trouver un nouveau professionnel suite au départ surprise d'Yvan Benoît.

Celui-ci poursuit dans le golf, ayant obtenu une promotion, mais on lui laisse dévoiler son nouvel employeur selon son agenda. 

 

Toute une collection

Golf Québec récupère tous les trophées remportés par Jocelyne Bourassa au cours de sa fructueuse carrière, comme le souhaitait notre grande dame dans ses dernières volontés. 

 

Changement de toît 

C'est le cas de Marie-André Piette, qui part du club Hylands pour retourner à Camelot, les deux dans la région d'Ottawa. 

Marc-André est le fils de Gerry Piette, un monument du golf en Abitibi.

 

Carnet des bonnes adresses bientôt

La PGA du Québec a répertorié les endroits où des cours sont donnés et sachez que le nombre a augmenté avec la multiplication des centres intérieurs équipés de simulateurs.

La liste sera prochainement en ligne avec tous les détails nécessaires, une leçon s'offrant bien si jamais il vous arrivait de tomber en panne d'idées pour vos cadeaux.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social