Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Tiger allume la planète en un élan, deux mots et trois secondes de vidéo

Photo: capture d'écran
 
Voilà le temps éclair qu'il a fallu à Tiger Woods, dimanche matin, pour allumer l'ensemble de la planète golf avec la mise en ligne d'une trop courte séquence le montrant en train de frapper une balle au terrain d'exercice de son club The Medalist, près de chez lui, à Jupiter en Floride. 

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Le contenu a aussitôt été récupéré par des millions de personnes.

« Making Progress! », refile comme message très positif le gagnant de 15 titres du Grand Chelem et de 82 tournois de la PGA en carrière, alors qu'on le voit en action avec ce qui apparaît être un cocheur et un gros panier de balles.

Tiger va très bien. Du moins, il va surprenamment mieux, compte tenu de ses multiples fractures suite à son grave accident de la route, le 23 février dernier.  

À part un long bas de rétention recouvrant sa jambe droite, reconstruite pour activer le flux sanguin, c'est le même Tigre qui est toujours aussi studieux en s'exerçant avec un appareil électronique de mesures, installé derrière lui pour emmagasiner toutes les données qui puissent exister.   

Quoiqu'il n’est pas encore aussi explosif que jadis, l'élan est resté le même. Le tour de taille n'a pas changé non plus, même si ce n’était pas évident d'aller au gymnase en béquilles.

Tous les indicatifs existent pour prouver sa volonté de renouer avec l'action, à 45 ans. 

Quelle sera la suite? On sera fixé assez vite. Une première sortie publique de Tiger Woods est prévue, alors qu'il doit prendre la parole le 2 décembre dans le cadre de son tournoi sur invitation, Heroes, aux Bahamas. 

 

Ô Canada!

C'est fort la PGA, dites-vous? Malgré son spectaculaire 62 lors de la dernière journée, valant un combiné de -19, Mackenzie Hughes a dû se contenter de la seconde place à la Classique RSM à Sea Island, en Géorgie. L'Américain Talor Gooch a enlevé la palme à 22 sous la normale, pour une moyenne quotidienne de 64,5 coups.  

Le Canada compte quatre noms parmi les 30 premiers, en ajoutant Corey Conners (-10), Taylor Pendrith (-9) et Michael Gligic (-8), qui ont fini, dans l'ordre, 22e, 26e et 29e.

 

À l’an prochain…

Les Américaines n'auront pas le choix de patienter un an, alors que le titre de joueuse par excellence 2021 à la LPGA retourne en Asie suite à un doublé de la Coréenne Jin Young Ko, qui s'adjuge le Championnat de fin d'année pour remonter numéro un avec cinq victoires en 15 départs et coiffer Nelly Korda au fil d’arrivée.

Il faut remonter à 2014, avec Stacy Lewis, pour la plus récente domination américaine.

 

Une première américaine

Avant Colin Morikawa, dimanche, aucun Américain n'avait remporté la finale du Circuit Européen et les grands honneurs au système de points Race To Dubai pour l'année.

 

70 000$ 

Voici le total des bourses remises cette année aux jeunes talents de Golf Québec, de concert avec l'Association du sport-étudiant du Québec et ses donateurs.

Les montants varient entre 2000$ à 4000$ pour les 26 noms retenus.

 

En direct à la pouponnière de la PGA 

Après le Canadien Corey Conners, il y a deux semaines, c'était au tour, ces derniers jours, de l'ex-numéro un, Jordan Spieth, de rejoindre le club des papas de la PGA.

Il s'agit d’un premier enfant dans les deux cas.

 

Nos enseignants sous les palmiers

Yohann Benson laisse savoir à sa clientèle de snowbirds qu'il a repris l'enseignement à temps plein. Le représentant du Mirage passe l'hiver à Indian Springs, à Boynton Beach. Plus tard cette semaine, on donnera des nouvelles de Denise Lavigne, de Pinegrove, qui donne ses cours pas très loin, à Quail Ridge. 

 

Rendez-vous à Boucherville

Voici un avant-goût de 2022, alors que Boucherville obtient la présentation du Championnat du Québec chez les vétérans, en août prochain.  

 

Birdie!

Douze des 46 talents (25%) retenus à Équipe Canada, dans les rangs amateurs et juniors, en prévision de 2022 seront du Québec.

Les élus au volet « jeunes pros » seront dévoilés plus tard en janvier. 

 

La force des dollars

C'est vendredi qu’aura lieu The Match entre Bryson DeChambeau et Brooks Koepka à la télé à péage américaine.

Pas vrai que les deux aiment plus l'argent qu'ils se détestent, comme à la lutte de la WWF?  

 

Citation du mois

« Dame Nature possède de ces façons de nous rappeler que nous sommes bien petits », a mentionné Kaleb Fischer, le surintendant du club Chilliwack, en Colombie-Britannique.

À certains endroits sur le parcours, l'eau dépasse les dix pieds de hauteur.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social