Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Rory McIlroy n’a pas perdu, Cameron Smith a gagné

Rory McIlroy et Cameron Smith (Getty)

Pour célébrer son mémorable 150e anniversaire, l'Omnium britannique a donné lieu à undes plus spectaculaires revirements de situation dans ses annales. 

 

Mario Brisebois | Au 19e.ca 

Collaboration spéciale 

 

En avance par deux coups avec huit trous à jouer alors qu'il ne ratait rien, Rory McIlroy a été coiffé, au fil d’arrivée, par un Cameron Smith complètement en feu avec 64 pour éclipser le record de Tiger Woods, qui était de -20. 

Ce n’est pas juste à St. Andrews que Rory, qui avait la foule derrière lui, était le joueur le plus populaire, mais bien des deux côtés de l'Atlantique.  

 

La différence sur les verts 

Cela dit, chapeau au nouveau vainqueur. 

Ce n’est pas Rory qui a tant perdu en finissant troisième, mais bel et bien Smith qui a gagné avec son fer droit lui donnant cinq birdies de suite, soit de 5 pieds au 10e, de 20 pieds au 11e, de 12 pieds au 12e et de 18 pieds au 14e, avant deux roulés sur la distance de 100 pieds pour son oiselet victorieux de trois pieds au 18e

On aurait cru que la balle avait un aimant tellement elle rentrait de partout, toujours au centre de la coupe, dans une démonstration de grand art. 

 

Rory avait le jeu, mais

Pendant ce temps, Rory a raté sept birdies de 20 pieds ou en deçà pour 34 roulés, ce qui est beaucoup trop. 

Peut-être aurait-il pu et dû jouer plus en attaque, mais comment en faire le reproche après une performance de 17 verts atteints en coups prescrits malgré la pression, ce qui lui aurait valu une meilleure récompense que son 70 en conclusion.  

Aussi, la disette s'allonge donc à huit ans pour son cinquième titre majeur, alors qu'on s'entend qu'il devrait en compter le double. 

Bravo à Cameron Smith et Rory McIlroy aura encore la chance de se reprendre, lui qui n’est âgé que de 33 ans.   

« J’ai été battu par un meilleur joueur », a d’ailleurs reconnu Rory McIlroy. 

 

La citation par excellence 

« Je ne prends ma retraite! » 

-Tiger Woods 

 

Julien Trudeau se souviendra 

Les émotions ne cessent pas pour le cadet québécois Julien Trudeau. 

Invité de dernière heure avec sa victoire au tournoi Barbasol, le dimanche précédent, son joueur, Trey Mullinax, est arrivé à l’aéroport, en Écosse, pour y retrouver son sac de golf ouvert avec des bâtons inutilisables aux tiges pliées et cassées.  

Ce n’est pas la situation parfaite ! 

La paire a néanmoins le mérite d'avoir bouclé en 21e position dans des circonstances pas commodes avec 69 et 66 en fin de semaine. 

 

8-2 

Le nombre de joueurs de la PGA parmi les dix premiers au classement final versus les transfuges du circuit LIV GOLF. 

 

Oups! 

En dernière heure, on apprend que Cameron Smith a décliné les questions des médias sur la série LIV.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.