Maintenance

Une mise à jour planifiée sera effectuée ce lundi, le 10 mai, vers 7h00. Cette mise à jour devrait durer environ 30 minutes.
A scheduled update will be performed this Monday, May 10th, at 7:00 AM. This update should last around 30 minutes.

Hockey Le Magazine

BLOGUE MARIO BRISEBOIS | PAS AUGUSTA NATIONAL, MAIS NÉANMOINS UN DÉPART CANON

Photo iStock

Qu'est-ce que le Québec et le Tournoi des Maîtres possédaient en commun la fin de semaine dernière ?

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

   

Avec un niveau d’habiletés bien différent, bien sûr, on jouait au golf à beaucoup d'endroits dans la région de Montréal, mais aussi en province, ce qui est inhabituellement tôt pour cette période de l’année.       

Merci à la belle température, en espérant qu'elle dure, ce qui représente toujours un défi au printemps. Plusieurs clubs ont entrepris leur saison, alors que d'autres ont annoncé qu'ils vont recevoir leurs premiers golfeurs dès mercredi ou jeudi.

Remontons un peu dans le temps. C'est quand même un gros sept semaines plus tôt que l'an dernier, alors que la pandémie avait repoussé les premiers « Fore! » au 20 mai.

 

L'ARROSAGE DÈS LE 8 AVRIL, DU JAMAIS VU

Lorsque la saison débute, l’incontournable question concerne toujours l’état des terrains à la sortie de l'hiver.

Merci à la fonte graduelle de la neige, ce qui a évité les inondations, et, surtout, aux cinq mois précédents sans pluie - ou si peu – et sans pluie verglaçante, ce qui représente toujours un cauchemar. Cette année, les conditions sont très bonnes dès le début de la saison.

Ce n'est pas verdoyant, ni en floraison comme à Augusta National, mais...

« Je n'ai entendu personne se plaindre », déclare Dominic Racine, qui est en contact constant avec les pros de l'ensemble du Québec à titre de directeur général de la PGA du Québec, qui comprend 400 membres. 

On ne se plaindra pas que la nature soit en avance sur son temps cette saison. 

Fait très rare, plusieurs clubs ont dû démarrer le système d'arrosage aussitôt que le 8 avril, le sol trop sec ayant besoin d'aide pressante pour la croissance. 

« En 31 ans, je n'ai jamais vu ça », affirme Éric Briand, qui est à la barre des opérations au club Saint-Jean, à propos de la situation.

 

DÉPART CANON

Sachez aussi que la fièvre est réelle. Pro et proprio au club Les Légendes, Jean Morin aurait eu besoin d'un deuxième 18 trous pour satisfaire le flot de demandes.

« J'ai dû refuser 150 golfeurs, faute de place », admet-il.

Le défi n'est pas tant de chercher un club de golf ouvert, mais plutôt d'en trouver un avec des temps de départ toujours disponibles, les réservations s'envolant très vite. Bonne chance !

« Depuis mars que le téléphone sonne au Blainvillier », déclare Marcel-Paul Raymond, ex-président de l'endroit et de Golf Québec, à propos de la situation des clubs privés.

Bonne saison et on se rejase du port du masque cette semaine !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social