Hockey Le Magazine

BLOGUE MARIO BRISEBOIS | LES AUTRES GAGNANTS 2020 DE LA PGA DU QUÉBEC SONT…, GAGNER LES YEUX FERMÉS ET AUTRES NOUVELLES

Pierre-Alexandre Bédard
Daniel Santerre, Pierre-Alexandre Bédard, Dave Lévesque et Jean Laforce

Bien qu'il ait monopolisé, avec raison, toute l'attention lors du Championnat TaylorMade/adidas Golf tenu à Montcalm, la semaine dernière, Daniel Santerre, de Whitlock, n'est pas le seul gagnant , puisque l'évènement couronnait aussi les vainqueurs au cumulatif de l'année. 

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

C'est ainsi que les vainqueurs de 2020 sont Pierre-Alexandre Bédard, de Cap-Rouge, chez les pros et les adjoints, et Dave Lévesque, de Golftec/St-Hubert, et Jean Laforce, de Montcalm, dans les classes pro en titre et sénior.

Cela dit, les honneurs ne sont pas terminés. Il reste les méritas, dont leur remise en personne, initialement inscrite au programme du championnat à Montcalm, a dû être annulée suite aux nouvelles restrictions de la Santé publique.

Sachez que ce n'est que partie remise. Le directeur général, Dominic Racine, s'affaire déjà à élaborer une formule de remplacement du style vidéo, via le site Internet de l'organisation.

« Il est important de prendre le temps de féliciter nos gens pour leur saison réussie dans des conditions qui n’étaient pas évidentes et même inconnues, comme on sait tous », affirme-t-il.

Chose certaine, on sera là pour divulguer les lauréats. 

 

ZONE ROUGE

Parmi les autres rendez-vous annulés, il y a le tournoi de la Fédération de golf, qui était prévu aujourd'hui (lundi) au Mirage. À noter, toutefois, que l'encan reste toujours en vigueur si vous désirez donner un petit coup de main.

La PGA biffe sa présentation pro-pro (en équipes), qui était au calendrier le 20 octobre prochain, à Beaconsfield. 

 

NE RIEN VOIR POUR BRILLER SUR LES VERTS, SELON SERGIO 

Sergio Garcia a donné tout son sens à l'expression « Gagner les yeux fermés », le weekend dernier, lors de sa victoire au tournoi Sanderson Farms.

Les caméras de télévision l'ont montré en train de s'exécuter sur les verts avec les paupières fermées et réussir ses roulés pour mettre fin à sa disette à la PGA, qui remontait à son succès au Tournoi des Maîtres de 2017.

« Ce n'est pas une première. Cette technique me permet d'effectuer mon mouvement avec le fer droit avec plus de liberté, ne pouvant suivre la trajectoire de la balle », explique-t-il.

La preuve que tout le monde vieillit, Sergio est rendu à 40 ans. 

 

PERSONNEL DEMANDÉ

Dans la liste des emplois disponibles, ajoutez le club Les Cèdres, à Granby, qui est à la recherche d'un directeur pour son académie.

Le début du processus de remplacement du professionnel est en cours à Summerlea, suite au déménagement de Jimmy Vandette à Kanawaki. Efficace DG des 36 trous de Vaudreuil-Dorion, Marco Jetté a commencé à prendre des informations. 

 

CONFIRMÉ !

Dans les embauches, mentionnons que Gilles Remy devient le nouvel administrateur principal du parcours municipal de Saint-Lambert (neuf trous). Il arrive de Mystic Pines (Kanawake). 

 

18

Tel est le nombre de championnats de club de Nancy Layton, à Dufferin Heights, dans les Cantons. L'ex-titulaire provinciale chez les séniors est la sœur de Jack, défunt chef du NPD et golfeur.

 

À NE PAS LIRE

Il est tombé entre 15 et 20 centimètres de neige, avec des rafales, dans le Grand Nord, jeudi passé. 

 

LE CHAMPION QUI AVAIT FAIT MOINS PARLER DE LUI QUE LE DEUXIÈME…

Après 620 tournois, Paul Lawrie quitte la compétition à l’âge de 51 ans.

Huit fois gagnant au circuit d'Europe et sélectionné à deux reprises à la Coupe Ryder, l'Écossais est le vainqueur de l'Omnium britannique qui a fait le moins parler de lui de toute l'histoire. En 1999, il avait remis une carte finale de 67, avant de l’emporter en prolongation.

Toute l'attention était allée au détenteur du deuxième rang.  

C'était l'année du triple boguey, au 72e trou, du Français Jean van de Velde dans l’une des pires déconfitures de l'histoire, dont on jase d’ailleurs encore.

 

BIRDIE DE LA SEMAINE

Le prix va à Étienne Papineau, de l'Université West Virginia, pour les éloges de son entraîneur, Dean Covich, Comme vous pouvez lire dans la série Le 9 ½ avec Mario, c'est dithyrambique, en souhaitant à Étienne prompt rétablissement suite à une récente opération qui l’éloigne présentement du golf.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social