Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Le très sage Jack Nicklaus et le COVID-19, une vraie belle histoire de famille et autres nouvelles

Photo Getty

Jack Nicklaus, c'est 117 victoires dans le monde, dont 73 à la PGA et 18 en Grand Chelem, ce qui constitue d’ailleurs un record.   

 

Mario Brisebois | au19e.ca

Collaboration spéciale

 

En passant, le gagnant de six vestons verts à Augusta, ce qui représente une autre marque, est en accord avec le report du Tournoi des Maîtres. De fait, il est résigné à la réelle possibilité qu'il ne puisse avoir lieu cette année dans le tsunami d'annulations des divers événements. 

 

Jack Nicklaus, c’est aussi un octogénaire, père cinq fois, de même que grand-père à 22 autres occasions.

   

Or, c'est le sage âgé de 80 ans qui s'est exprimé sur le chaos actuel qui va bien au delà du sport, avec un message humanitaire émis sur les réseaux sociaux avec une version également publiée en français, s’il-vous-plaît !

 

Ç’a été une semaine d'inquiétude incroyable, de confusion et de distraction dans le monde sportif et, plus important, dans nos vies.

 

En ce qui me concerne, j'applaudis les décisions et les mesures prises par toutes les organisations et nous espérons qu'elles produisent le résultat prévu, ce qui est simplement de garder les gens en sécurité et de ne pas les exposer à des risques importants de santé.

 

En tant qu'énorme fan de sport (...), j'espère qu'on saura faire une pause et un pas en arrière afin de réfléchir à l'importance des décisions.

 

Jusqu'à ce que cette pandémie du COVID-19 soit résolue et jusqu'à ce que les choses reprennent un peu de normalité, mes amis, s'il-vous-plaît, soyez prudent et intelligent et restez en santé.

        

Si on poursuit les chroniques, même s'il n'y pas plus de tournois, c'est pour des messages comme celui de Jack et également des meilleures nouvelles d'ici parce que oui, il y en a. 

 

En plus du succès de Joey Savoie et Brigitte Thibault, il y a, parmi les bonnes nouvelles, la nomination de Dean O'Doherty à la présidence de l'Association des surintendants du Québec à l'entretien des parcours.

 

Dean est issu d'une famille de golf au superlatif.

 

Son père a été surintendant à Laval-sur-le-Lac, mais auparavant à Lachute aux années les plus glorieuses de l'endroit. 

 

Sa maman, Andrée, est une multiple championne du Québec et sa sœur, Debby, a été  porte-couleurs des équipes du Québec chez les juniors.

 

Avec son directeur général Patrice Forcier en tête, la Vallée multiplie les félicitations sur les réseaux sociaux. 

 

« Un vrai professionnel », ajoute Neil Haworth, architecte international qui a modernisé le terrain Rouville.

 

«Très compétent et très humble. Mon genre de gars », renchérit Daniel Talbot, membre du Panthéon québécois.

 

Nos filles en Louisiane

Dans les autres résultats pendant qu'il y avait des tournois, celui d'Alexandria, en Louisiane, en début de semaine dernière au circuit «Women’s All Pro Tour», a beaucoup été celui de nos filles du Québec. Elles étaient cinq sur les rangs.

 

Josée Doyon a bouclé neuvième avec 73, 71, 73 et 69, pour un cumulatif de trois sous la normale.

 

Malheureusement, Valérie Tanguay (+6) a été éliminée par un coup, à mi-chemin. Caroline Ciot (+10), Katherine Gravel-Coursol (+15) et Sabrina Sapone (+17) ont aussi été écartées.

 

La NCAA annule et prolonge

L'espoir renaît pour Étienne Papineau après l'annulation de tous les événements de la NCAA, incluant le «March Madness». 

   

« Je ne peux pas croire que ma carrière universitaire va finir de la sorte. Triste. Très triste», avait écrit sur Twitter le joueur de Pinegrove et d'Equipe Canada évoluant à West Viriginia dans les rangs universitaires.

 

Or, la NCAA a depuis dit vouloir ajouter une année d’admissibilité pour ne pas pénaliser ses athlètes finissants. 

 

Les expositions ferment, mais l’intérêt reste

Dans les annulations à cause du COVID-19, ajoutez l’EXPOGOLF de la Rive-Sud, en fin de semaine passée. Les éditions de Montréal et de Québec n'auront pas lieu non plus d'ici la fin du mois.  

  

Cette décision a été prise suite à l'interdiction de tenir des rassemblements excédant 250 personnes.

 

Il y a néanmoins du positif à tirer. On me dit que l’édition de Gatineau-Ottawa, la semaine précédente, s'était avérée une très belle réussite, comme quoi l'intérêt est réel.

 

Birdie de la semaine

À Golf Canada, qui a eu la vigilance de communiquer avec les clubs pour le dossier du COVID-19. Ils sont 1400 endroits.

 

Citation

« Les choses changent à la vitesse grand V. Voilà maintenant que les gens de 70 ans et plus ne doivent plus sortir pour une bonne période de temps. Adieu les têtes grises qui font fonctionner les stations [et les terrains de golf, l'été]. Que nous réservera la suite? »

-GUY THIBAUDEAU, expert des conditions de ski et mordu de golf.

Dernières nouvelles

Social