Hockey Le Magazine

BLOGUE MARIO BRISEBOIS | LE GOLF RAPPORTE TOUJOURS À LA BIENFAISANCE ET AUTRES NOUVELLES

Claude Meunier, Robert Charlebois et Guy Lafleur (Photo: Instagram)

L'information va rassurer les organisateurs de tournois de golf de bienfaisance au Québec, qui pouvaient être inquiets de l'avenir avec les annulations en rafale, cette année, en raison de la pandémie.

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Au plus récent relevé de Golf Canada, 37 000 événements de golf permettaient d'amasser 533 millions $ gravitant entre les grandes fondations aux équipes des petits peewee.

Toujours est-il que la formule fonctionne toujours, et très bien à part de ça.

C'est ce que révèlent les recettes de la journée de golf du CHUM (Centre hospitalier de l'Université de Montréal) organisée par Richard Beaudry, président d'Ovation médias, mardi dernier, au Mirage.

Aidé par la présence de Guy Lafleur, Claude Meunier et de Véronic DiCaire, qui étaient parmi les 30 personnalités présentes, en ajoutant Robert Charlebois qui offrait un spectacle, un record dans les dons a été enregistré, malgré la limite de 220 joueurs pour rester en deçà de la limite du protocole sanitaire. 

Les recettes de ce magnifique évènement de golf se sont chiffrées à 500 000$.

Note d'encouragement aux organisateurs d’évènements caritatifs de golf en prévision de l'an prochain : c'est 25% de plus qu'il y a un an. 

 

GUY FAUCHER, UN HOMME OCCUPÉ

La direction du club Milby a fait le bon choix en nommant Guy Faucher à la gestion du club, en plus de préserver ses fonctions à titre de professionnel.

En plus d'être une personne efficace et populaire, personne ne connaît mieux l'endroit que Guy. On s'en rejase !

                  

MARIE-PIERRE BERNIER CERTIFIÉE PAR LA PGA

Dans le flot des nouvelles de la semaine, il faut absolument prendre le temps de féliciter Marie-Pierre Bernier, nouvelle membre certifiée de la PGA du Québec.

Le nombre de professionnelles au golf est tellement en deçà de la participation féminine dans nos clubs.

Il s'agit de retrouvailles avec son sport pour l'ex-championne du Québec et maintenant maman de deux enfants, qui effectue cette réorientation de carrière suite à la vente de l'entreprise familiale oeuvrant dans le granite, à Lac-Mégantic.

C'est haut la main que la gauchère a réussi son test d'habiletés en inscrivant un 77, lundi, à son retour à Drummondville. 

Marie-Pierre veut se spécialiser davantage dans l'enseignement et elle est entre très bonnes mains. Modèle par excellence du succès, Debbie Savoy Morel, du Mirage, est sa mentor.

A.J. Côté, du Balmoral, est l'autre gradué.

 

AVALANCHE DE BIRDIES À SEPT-ÎLES

Toujours dans les évènements en province, sachez que l'Invitation Sept-Îles, une étape du groupe ECPT avant la Fête du travail, s'est avérée un total festival de birdies.

C'est en vertu d'une fiche de rien de moins que 30 coups sous la normale que Vitia Guillaume et James Davis ont remporté cet évènement en duos pour reléguer  Keven Fortin-Simard et Max Gilbert en deuxième place, malgré leur combiné de -27.

Malgré les distractions nombreuses causées par l'organisation, le pro local, Jean-Pierre Morin, a néanmoins terminé quatrième (-25) en compagnie de Marc-Étienne Bussières.

Seule paire féminine, Caroline Ciot et Valérie Tanguay ont bouclé à -17. Oui, elles ont devancé des gars. 

 

JOEY RESTE AU TOP 10

Joey Savoie continue de multiplier les résultats dans le Top 10, lui qui a fini neuvième (72-67-71) au TPC de Toronto lors d'une autre étape de la série Canada Vie, servant de rendez-vous de remplacement au circuit Mackenzie-PGA TOUR Canada.

Cela s’ajoute à sa deuxième place à Victoria et à sa septième à Vancouver, lors des deux semaines précédentes dans l'Ouest. 

Joey se situe cinquième dans les points et Raoul Ménard, septième.

De retour en action après sa quarantaine, Hugo Bernard s'est ressaisi avec 68 et 67 en conclusion, mais son 77 en ouverture a stoppé sa remontée au 20e échelon.

Tout le monde est resté au TPC torontois pour le quatrième et dernier segment, de mercredi à vendredi.

 

PÉTITION  POUR SAUVER « LA BELLE » 

Une pétition circule dans le secteur de Tremblant pour cesser la vente à un développeur du parcours « La Belle » à Gray Rocks.

Les habitués et la population totalisant un millier de noms voudraient que la municipalité identifie le 18 trous comme un site du patrimoine afin de cesser le danger pour toujours.

Chez les personnalités, la violoniste, Angèle Dubeau, et le skieur, Érik Guay, sont au nombre des signataires.

 

LE BIRDIE DE LA SEMAINE VA À...

Le prix va à tous nos lauréats (es) 2020 des championnats de clubs de toutes les catégories, qui ont été couronnés partout lors du long congé de la Fête du travail.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social