Hockey Le Magazine

BLOGUE MARIO BRISEBOIS | LE GOLF NE DOIT PAS DEVENIR UN CIRQUE, ET AUTRES NOUVELLES

Brooks Koepka (Getty)

Dans la catégorie À ne pas inviter en même temps au 19e trou, sachez que la bisbille a monté d'un autre cran entre Bryson DeChambeau et Brooks Koepka au tournoi Memorial.

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Malgré les poignées de main à la fin, ce n'est pas tout le monde qui s'aime au golf. Des noms ? Pensez à Severiano Ballesteros et à Paul Azinger à la Coupe Ryder.

Entre DeChambeau, qui occupe beaucoup de place avec ses théories scientifiques, et Koepka, qui n'est pas un doux, reconnaissons-le, la tension grimpe.

En l'absence de Koepka au Memorial, des spectateurs ont vu à mettre de l'huile sur le feu en entonnant «Brooksie, Brooksie, Brooksie » à DeChambeau sur le terrain.

Pas content de ce comportement, ce dernier a fait appel à la sécurité pour demander l'expulsion.

Tout en se disant en accord avec la situation, en autant que les dérangements ne surviennent pas dans l'exécution de l'élan, Koepka a fait une vidéo pour remercier ces gens de leur support et en leur offrant la bière. 

Allô la camaraderie ! Tiger Woods et Phil Mickelson, qui ont eu leur rivalité par le passé, n'auraient pas été aussi loin. Encore moins Arnold Palmer et Jack Nicklaus.

On réalise et on comprend que les temps ont changé, mais attention, les boys. Le golf ne doit pas devenir un cirque, bien sûr, en attendant qu’ils soient tous deux placés dans le même groupe. Cela surviendra assurément plus tôt que tard.

 

BIRDIE!

Le prix va à la direction du club de La Vallée des Forts pour avoir pris le temps d'aviser ses habitués, au début du mois, des travaux d'aération des verts, tout en offrant un forfait compensatoire. 

 

PAS MAL PLUS SÉVÈRE À LA PGA QUE DANS LA LIGUE NATIONALE

La dernière fois qu'on avait vu une réaction de la sorte dans le sport, c'était un rival de Muhammed Ali qui était au sommet de son art à la boxe.

On parle ici de la réaction de Jon Rahm, samedi dernier, qui a complètement plié les genoux tellement il était sous le choc d'apprendre qu'il était disqualifié pour avoir testé positif pas une, mais deux fois à la COVID-19.

Il était le meneur avec la ronflante marge de six coups, après avoir joué 30 sur le neuf de retour. Il avait aussi réalisé un trou d'un coup durant le matin.

Il faut féliciter la PGA. Avec une telle vigilance au hockey, de combien de parties de suspension aurait écopé Mark Scheifele, des Jets, pour son geste salaud?

 

TROU D'UN COUP POUR MONSIEUR LE BLAINVILLIER

Marcel-Paul Raymond, l’un de mes favoris pour son implication, a tout fait pour sauver le club Le Blainvillier à une période moins glorieuse, y ayant été président et directeur général par intérim.

Aux réalisations de l'ex-président de Golf Québec, ajoutons son trou d'un coup réalisé la semaine passée, au Blainvillier naturellement. 

Bravo!

 

LUNDI DE RÉUNION POUR NOS PROS

La journée d'aujourd'hui est celle de l'Assemblée annuelle de la PGA du Québec. C'est virtuel, bien sûr.

Nos salutations à Steven Brosseau, de Laval-sur-le-Lac, qui termine son mandat à la présidence, laquelle aura été celle de la relance de l'organisme de la PGA du Québec. 

 

EXPLICATIONS DEMANDÉES

Une association est annoncée entre Golf Québec et une autre organisation au golf professionnel que la PGA du Québec.

La PGA siège pourtant au conseil d'administration de Golf Québec, en plus d'être tous deux assis ensemble à la Table de concertation.

On va aux explications cette semaine.

 

DOUBLÉ CANADIEN EN IOWA 

Le Canadien Stephen Ames a comblé un déficit de sept coups, dimanche, pour remporter le tournoi de Des Moines, en Iowa, sur le Circuit des Champions. Son compatriote, Mike Weir, a terminé deuxième, un coup derrière.

 

19 ANS, 11 MOIS  ET 17 JOURS

Tel est l'âge hâtif de Yuka Saso, la nouvelle championne de l'Omnium des États-Unis.  La golfeuse des Philippines a eu le dessus au bout de trois trous éliminatoires.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social