Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Décès d’un Montréalais qui a été éditeur du magazine GOLF, le coronavirus « s’invite » et la… marmotte

 

Le golf dans les médias perd un doyen avec le décès de l'ex-Montréalais John Fry,  qui a été éditeur-principal du magazine américain GOLF, entre autres.

 

Mario Brisebois | MonGolf.ca

Collaboration spéciale

 

Un gradué de McGill, John Fry avait eu 90 ans deux jours plutôt, soit le 22 janvier. Il a subi une attaque cardiaque à Porto Rico. 

 

Celui-ci avait quitté Montréal en 1959 afin de faire carrière à New York et son premier emploi a été dans une publication spécialisée dans l'acier.

                

Son premier lien avec le sport s'est fait via le magazine SKI, d'abord comme collaborateur, avant d'y devenir directeur rédactionnel en 1969. Lorsque la compagnie Time Mirror a acheté GOLF, il est devenu, en 1972, responsable de l'éditorial de tous les imprimés dont la circulation se situe entre 350 000 et 1,8 million de copies selon les titres. Il occupera éventuellement le rôle d’éditeur en chef.

 

Arnold Palmer a longtemps été l’un de ses chroniqueurs très en demande, bien sûr.

 

Après avoir été consultant par la suite, le groupe New York Times l'a recruté pour un projet en 1999. Cette fois, il a lancé « Golf Courses Living ».

 

John Fry avait gardé le contact avec le Québec malgré toutes ses années aux États-Unis. Il était à Saint-Sauveur en 2016, très fier de son intronisation au Panthéon du ski des Laurentides après l'avoir été, auparavant, à ceux du Canada et des États-Unis.

 

Le coronavirus « sévit » 

Surtout pas de chance à prendre avec l'épidémie coronavirus en Chine. La LPGA réagit vite en annulant dès maintenant le tournoi de l'île Hainan, prévu du 5 au 8 mars, pour des bourses de 2,1 millions de dollars. 

 

Les autorités de la LPGA doivent rester aux aguets pour la suite. Trois autres tournois sont en Asie à compter de la semaine prochaine.

 

C’est le temps des Assemblées annuelles 

La période des Assemblées générales commence et le club Ki-8-Eb, à Trois-Rivières, est en avance, ayant déjà tenu la sienne.

  

Michel Byette y devient le nouveau président du club en bordure de la rivière Saint-Maurice.

 

Dans Le Nouvelliste, Claude Loranger souligne que Claude St-Amand cède son poste. Le répit est mérité après 19 ans au comité de direction, dont 11 à la présidence.

 

Le souvenir de Kobe Bryant, selon Justin Thomas  

Ajoutez la PGA à la grande famille du sport dans les hommages posthumes à Kobe Bryant. Justin Thomas l'a fait de manière originale au tournoi de Phoenix, la semaine passée.

 

Kobe Bean Bryant, Black Mamba et 81, pour son record de points enregistré en 2006 contre les Raptors, sont les messages que Thomas a fait graver sur ses cocheurs Titleist.

 

Des joueurs ont revêtu le maillot de Bryant chez les Lakers pour frapper leur coup au 16e trou. Justin Thomas aussi, sauf qu'il avait choisi le chandail du défunt avec une équipe à l'école secondaire.

 

Question?

Qu'est-ce que Brooke Henderson et Michaëlle Jean possèdent en commun?

 

(Voir la réponse plus bas) 

 

Debbie y était aussi

De retour au tournoi de Phoenix, reconnu comme le plus tumultueux au circuit américain avec son 16e trou appelé La taverne, Debbie Savoy Morel était du public sur place. 

  

La professionnelle émérite du Mirage y était l'invitée de Callaway pour des rencontres et jouer au golf à Troon.

 

Debbie revient maintenant pour s’adonner à son autre passion: le ski au Mont-Saint-Anne. 

 

Les Maple Leafs à Augusta

C'est sur le parcours du Tournoi des Maîtres que Frederik Andersen, Jake Muzzin, Kasperi Kapanen et William Nylander ont joué pendant deux jours durant la pause des étoiles.

 

Les précieuses invitations étaient de Nylander, via un ami de celui-ci. Le chanceux est resté une journée additionnelle !

 

La réponse est…

La surdouée golfeuse de Smiths Falls et l'ancienne gouverneure générale ont les été les deux femmes choisies pour recevoir, cette année, les clés de la Ville d'Ottawa par le maire, Jim Watson.

        

Double boguey!

On le décerne aux grands noms en Arabie Saoudite, la semaine dernière, « pour le développement du golf à l'international », comme ils disent, alors qu'on sait trop bien qu'ils ont fait le voyage pour les bidous malgré les méthodes décriées du pays.

 

La bête est-elle sortie chez vous?

Avez-vous vu la bête ? On pose la question parce qu'en plus du Super Bowl, dimanche était une journée très importante pour le golf, étant celle de la marmotte. Si oui, vous pourrez commencer à penser à frotter vos bâtons. 

 

Sur ce, à la semaine prochaine !

Dernières nouvelles

Social