Hockey Le Magazine

Blogue Mario Brisebois | Décès de Mme Whitworth, et tour d’horizon de ce que vous avez raté aux Fêtes jusqu’ici

Photo Getty

Vous êtes occupés autant que la météo, qui n’est pas reposante en cette fin d’année en passant d’un extrême à un autre, depuis le début de la période des Fêtes ? Sachez que tout comme la température, l'actualité golfique a été active, et pas toujours pour les meilleures raisons.

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

C'est le cas suite au décès de Kathy Whitworth, la personnalité qui a gagné plus souvent que tout le monde au golf professionnel avec 88 victoires à la LPGA. C'est simple : elle a tout remporté au golf féminin, sauf l'Omnium des États-Unis.

C'est comme ça. Aussi une légende, Arnold Palmer, lui, n'a jamais mis ne serait-ce que le bout des doigts sur le trophée du Championnat de la PGA. 

Mme Whitworth a été foudroyée sans avertissement, à 83 ans, le 24 décembre. Pour ajouter au choc, c'était pendant la célébration de Noël avec des ami(e)s.

     

Ma période en compagnie de Jocelyne 

Alors numéro un du golf féminin, Kathy Whitworth était de la présentation inaugurale du tournoi La Canadienne de 1973, lequel allait couronner Jocelyne Bourassa au club Municipal de Montréal. La plus grande titulaire de la planète golf encore à ce jour et la p'tite fille de Shawinigan-Sud s'appréciaient vraiment bien. 

J'ai eu la chance de la revoir souvent en accompagnant Jocelyne aux États-Unis pendant tout un été et, par la suite, comme journaliste lors de visites ici, notamment comme invitée du souper des Célébrités de Dick Irvin ou des omniums canadiens.    

Je l'ai toujours appelée Mme Whitworth, contrairement à JoAnne (Carner), Judy (Rankin) ou Sandra (Haynie) chez d'autres ainées.

Elle était immanquablement toujours impeccable. Au jeu comme en coulisses, les plis de ses pantalons ou de sa blouse étaient constamment parfaits. Elle n'avait jamais, non plus, ne serait-ce qu'un bout de cheveux déplacé.

Kathy Whitworth était une véritable dame.

 

Aussi dans les nouvelles…

Dans la catégorie « Saviez-vous que ? », voici deux autres informations des Fêtes que vous avez peut-être échappées.

La très prestigieuse organisation du Tournoi des Maîtres a tranché. Le président Fred Ridley a annoncé l'acceptation des joueurs LIV à Augusta, en avril, ce que refuse la PGA à son circuit.

Puisque les évènements du Grand Chelem fonctionnent beaucoup en parallèle, est-ce que cela signifie que le Championnat de la LPGA et que les deux omniums, américain et britannique, vont suivre?

Si oui, ce sera un très dur coup en perspective pour le circuit.

    

***

Aussi dans les nouvelles, un rappel sur la démission avant Noël de Dominic Racine à la direction générale de la PGA du Québec. Il était en poste depuis juillet 2018 et va partir relever d'autres défis.      

L'offre d'emploi en fin de rédaction est peut être terminée au moment de lire ceci. En plus du fait que les candidats de la trempe de Racine ne courent déjà pas les rues, tout devrait se faire vite, la fin des candidatures étant fixée au 15 janvier.

Heureuse suite des Fêtes avec un autre bilan d'activités à venir.

 

Dernière heure avec la Coupe Debbie

La fort intéressante information de dernière heure concerne Debbie Savoy Morel et plus précisément la Coupe éponyme.

Les femmes seront gâtées en vrai la saison prochaine.

Imaginez-vous donc que ladite Coupe retournera au club Mount-Bruno, à la fin juin. La date avancée est celle du 26 pour le moment. Inscrivez-vous vite au retour des Fêtes, l'endroit étant unique.

Les hommes vont être envieux, mais que voulez-vous, Debbie est bien branchée avec, autour d’elle, la capitaine Julie Sylvestre, l'ex-présidente Diane Dunlop et la directrice générale Louise Côté. 

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.