Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Un Championnat qui attire l’attention

Photo Getty

Le Championnat de la PGA BMW est l’évènement phare du DP World Tour depuis de nombreuses années. Billy Horschel défendra son titre, cette semaine, au Club de golf Wentworth, en Angleterre, face à un peloton quelque peu divisé. Une première depuis les omniums américains et britanniques.

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur en chef

 

Le Championnat de la PGA BMW est le tournoi le plus lucratif de la saison sur le DP World Tour. Huit millions de dollars américains seront distribués dimanche prochain.

Étant donné un positionnement moins sévère que le PGA TOUR, le circuit DP World permettra aux golfeurs ayant joint LIV GOLF d’y participer.

Selon Golf Channel, il y a aura cependant des amendes. Pour ce qui est des montants, ça reste à confirmer. 

Évidemment, il risque d’y avoir une ambiance plutôt froide entre certains joueurs, surtout entre ceux qui avaient l’habitude de faire l’accolade lors des évènements de la Coupe Ryder. D’un côté, il y a les Rory McIlroy, Jon Rahm et Matt Fitzpatrick qui ont pris position en faveur du PGA TOUR, alors que Sergio Garcia, Lee Westwood et Ian Poulter ont, depuis plusieurs semaines, porté allégeance à LIV Golf.

En début de semaine, ils étaient 17 golfeurs à être officiellement inscrits à Wentworth.

Abraham Ancer, Richard Bland, Laurie Canter, Sergio Garcia, Talor Gooch, Branden Grace, Justin Harding, Sam Horsfield, Pablo Larrazabal, Graeme McDowell, Shaun Norris, Wade Ormsby, Adrian Otaegui, Ian Poulter, Patrick Reed, Lee Westwood et Bernd Wiesberger seront les mal-aimés.

L’Allemand Martin Kaymer s’est désisté justement à cause de l’ambiance hostile anticipée envers les joueurs de LIV GOLF. Il préfère éviter la chamaille.

Selon différentes sources, les organisateurs de l’évènement auraient indiqué aux déserteurs qu’ils n’étaient pas admis au Pro-Am du mercredi par respect aux commanditaires, mais aussi de ne pas porter de vêtements à l’effigie de LIV GOLF durant la compétition.

Pourquoi tous ces joueurs peuvent-ils participer à cet évènement ? Tout simplement parce qu’une injonction empêche temporairement les dirigeants du DP World de suspendre ces joueurs. D’autant plus qu’une catégorie d’exemption pour le tournoi permet aux joueurs siégeant dans le Top 60 mondial d’y participer. Ancer, Gooch et Reed en font partie.

Étant donné qu’aucun point au classement mondial n’est octroyé aux évènements LIV GOLF, ces joueurs accorderont beaucoup d’importance au tournoi de cette semaine, qui, avec un bon résultat final, leur permettraient de maintenir un classement mondial élevé et ainsi recevoir, par la même occasion, de futures exemptions pour d’importants tournois.

La marge de manœuvre est bien mince pour ces joueurs en ce sens, d’autant plus que l’on peut anticiper une plus grande adversité non seulement de la part des spectateurs, mais aussi des autres joueurs qui ont le PGA TOUR et le DP World TOUR tatoués sur le cœur.

Ma curiosité a gain de cause sur les temps de départ qui seront dévoilés plus tard cette semaine. J’appréhende que les organisateurs ne provoqueront pas la chicane lors des deux premières rondes. Laissons les golfeurs jouer! Par la suite, si les performances mènent à des duos conflictuels durant le weekend, les partisans sur place risquent d’être plus bruyants qu’à l’habitude. Une ambiance de style Coupe Ryder pour le Championnat de la PGA BMW… Pourquoi pas ?!

Parlant de coupe, le capitaine de l’équipe Internationale, Trevor Immelman, effectuera, en début de semaine, ses sélections en vue de la Coupe des Présidents. Des six golfeurs nommés, combien de Canadiens s’ajouteront à la délégation ? On s’en reparle la semaine prochaine !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.