Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Surveillez l’Internationale !

Sung-Jae Im (Getty)

La plus récente victoire du Sud-Coréen Sung-Jae Im à l’Omnium Shriners nous rappelle que la prochaine année sera des plus intéressante pour la sélection de l’Équipe internationale en vue de la prochaine Coupe des Présidents.

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur en chef

 

D’abord parce que le visage de la délégation internationale tend à vouloir prendre de la valeur depuis la dernière présentation de la Coupe des Présidents en 2019.

On rappelle qu’à l’aube des matchs en simple du dimanche, l’Équipe internationale disposait d’une avance de 10 à 8 sur les Américains. Malheureusement, le raz-de-marée bleu-blanc-rouge déferla sur le parcours Royal Melbourne, n’allouant que quatre petits points pour les Internationaux.

Bref, une compétition qui a été âprement serrée comparativement à ce que plusieurs experts anticipaient. Je suis d’avis que tout porte à croire que l’on aura davantage droit à une belle bataille sur le parcours Quail Hollow qu’à Whistling Straits.

Le mois de septembre prochain peut sembler bien loin, mais c’est depuis le dernier Omnium britannique, disputé à Carnoustie, que se dessine, lentement mais sûrement, le classement international. À la conclusion du Championnat BMW de 2022, les huit premiers internationaux seront automatiquement sélectionnés. Le capitaine Trevor Immelman aura quatre choix à faire, ce qui risque d’être intéressant, d’autant plus qu’il y aura quelques Canadiens de la course.

Les vétérans Adam Scott, Louis Oosthuizen et Marc Leishman semblent toujours dans le portrait si l’on se fie au classement mondial. Oosthuizen est le seul à se maintenir dans le Top 10 mondial. Leishman vient tout juste de signer deux Top 5 d’affilé. La Coupe des Présidents se pointe à l’horizon et semble motiver l’Australien.

Seul Adam Scott semble être sur une pente descendante, n’ayant enregistré que deux Top 10 en 2021.

Contrairement à l’Équipe européenne de la Coupe Ryder, où plusieurs piliers prennent de l’âge, l’Équipe internationale de la Coupe des Présidents semble en pleine floraison. Si l’on regarde les principaux prétendants pour la prochaine délégation internationale, seul Scott a passé la quarantaine.

Sung-Jae Im (23 ans), Joaquin Niemann (22 ans), Cameron Smith (28 ans), Christiaan Bezuidenhout (27 ans), Si Woo Kim (26 ans), Garrick Higgo (22 ans), Mito Pereira (26 ans), Cameron Davis (26 ans) et Min Woo Lee (23 ans) sont de toute évidence le visage de l’Équipe internationale pour les années à venir.

Sans oublier le talent trentenaire avec Abraham Ancer (30 ans), Hideki Matsuyama (29 ans), Corey Conners (29 ans), Erik van Royen (31 ans), Mackenzie Hughes (30 ans), CT Pan (29 ans) et K-H Lee (30 ans).

Les quelque 15 golfeurs que je viens d’énumérer seront à surveiller au cours de la prochaine saison. Une motivation additionnelle doit être considérée. Vos pools de golf pourraient être payants.

Si l’on revient à examiner les équipes internationales et européennes, le classement mondial actuel révèle une belle comparaison. Douze Européens se retrouvent dans le Top 50 et c’est exactement le même nombre pour les Internationaux. Selon mes cours de mathématiques 416, il en reste 26 pour les Américains. Je referai assurément l’exercice aux alentours du Tournoi des Maîtres, en avril prochain, pour voir si l’Équipe internationale a amélioré son positionnement de façon général sur l’échiquier mondial. 

Il est certain que le pays de l’Oncle Sam demeure favori, mais comme je l’ai mentionné dans un autre blogue il y a quelques semaines, la Coupe des Présidents risque d’être plus enlevantes au cours des prochaines éditions. D’autant plus qu’elle sera à Montréal dans moins de trois ans.

À ce qu’il parait, les premières ventes corporatives ont été sensationnelles lors du plus récent passage de Mike Weir au Royal Montréal. Ça augure donc très bien, même si la présentation de l’évènement semble encore loin. Mais deux saisons sont si vite passées !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social