Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | S’adapter à cette nouvelle réalité

iStock

Lorsqu’est venu le temps de rédiger cette chronique, j’avais déjà, avant la pandémie, écrit quelques notes compte tenu du fait que ce numéro était supposé être publié à la fin du mois de mars. C’est incroyable à quel point le monde peut changer en l’espace de quelques semaines seulement, vous ne trouvez pas ?

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur

 

Voici comment la première version de cette chronique était supposée se terminer.

Comme dirait l’humoriste Jérémy Demay, « ça n’arrête pu d’bien aller ! » Farce à part, les amis, c’est en regardant le tout d’un œil positif que l’on engendre des choses positives. Je vous souhaite la meilleure saison de golf de votre vie

 

À mon grand étonnement, ce court message positif et rempli de bonne volonté semble toujours d’actualité, mais pour des circonstances complètement différentes.

 

Nous aimerions tous tourner la page rapidement, tellement le sujet de la COVID-19 a été examiné et commenté en long et en large.  

 

J’ai bien hâte de reprendre là où l’on était rendu : le rapport de plus de 100 pages sur la distance au golf, le « vilain » Patrick Reed et son fameux Sand Gate, la possible 83e victoire de Tiger Woods, la stabilité de Rory McIlory au sommet de l’échiquier mondial, la relève sur le Circuit PGA Tour, qui n’a jamais été aussi florissante, la présence de cette mystérieuse nouvelle ligue professionnelle fortunée et j’en passe.

 

Mais c’est évidemment utopique de penser de la sorte. Les étapes doivent être franchies une à la fois, et la première est de s’adapter « tous en santé » à cette nouvelle réalité.

 

D’ailleurs, notre capacité d’adaptation est l’essence même de notre intelligence. C’est à nous de nous adapter, alors soyons intelligents et, peut-être, retrouverons-nous notre bonne vieille réalité. Bonne saison !

 

« Le golf a une belle occasion de s’avérer meneur par l’exemple en montrant qu’il est possible de jouer en toute sécurité. Propriétaires et gestionnaires doivent suivre les règles de la nouvelle normalité et rappeler aux golfeurs qu’ils jouent devant la plus imposante galerie de leur vie et que le moindre dérapage pourrait vite ramener la lumière jaune au rouge. »

-Joe Beditz, de la National Golf Foundation

 

À la hausse…

Selon le rapport de recherche de l’Association nationale des propriétaires de terrains de golf, les rondes de golf jouées ont été à la hausse de 4% en 2019. Le Québec a connu une année record en enregistrant une augmentation de près de 10%. Avec notre patience qui a été rudement mise à l’épreuve, il ne suffit que d’une belle participation de Dame Nature cette saison et ces records seront à nouveau battus.

 

 

Le chiffre de la décennie: -1082 !

Si l’on comptabilise toutes les cartes de pointage signées par Matt Kuchar au cours de la dernière décennie, l’Américain âgé de 41 ans a joué -1082. Il s’agit du score cumulatif le plus bas parmi les 2012 joueurs différents qui ont pris part à un évènement sur le Circuit PGA Tour entre 2010 et 2019.

Source : pgatour.com

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social