Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Petit guide de golf d’automne !

Pour la grande majorité des amateurs, le mois d’octobre n’est pas nécessairement synonyme de golf… et pourtant ! Allons-y d’un petit guide pratique non-scientifique afin d’en profiter au maximum et de terminer la saison du bon pied.

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur en chef

 

Les journées en octobre peuvent surprendre, et ce, des deux côtés. Autant le bermuda peut avoir sa raison d’être le temps d’un après-midi que les mitaines et la tuque doivent avoir une place de choix dans votre sac de golf.

La météo est de plus en plus changeante. Il est donc essentiel de jeter un coup d’œil aux prévisions horaires avant d’annuler, mais également avant de vous déplacer.

N’oubliez pas que le temps d’ensoleillement diminue, donc l’offre de temps de départ, également. Saviez-vous qu’actuellement, la différence d’ensoleillement avec le mois de juillet est d’environ quatre heures… de moins ? Et l’on soustrait trois minutes à tous les jours.

En cette période, on peut estimer actuellement à six heures la disponibilité de temps de départ pour un parcours de 18 trous. Au final, ce sont environ 180 chanceux et chanceuses qui peuvent profiter du soleil et déambuler les allées d’un parcours de golf.

Si vous n’avez pas l’intention d’aller braver la fraîcheur de l’automne ou si vous perdez un ou deux soldats la veille, de grâce, appelez le club de golf en question pour libérer les places disponibles. Il y a probablement des irréductibles qui sont à la recherche de temps de départ. D’autant plus qu’une longue fin de semaine approche.

Sans oublier que les nuits seront de plus en plus fraîches. À moins d’un mercure drastiquement sous zéro, rien ne sert d’appeler au club de golf la veille pour savoir s’il y a aura du gel au sol le lendemain. C’est malheureusement le matin même que l’équipe d’entretien peut constater la situation. Donc si vous avez l’un des premiers temps de départ de la journée, appelez avant de vous déplacer. Notre cher Galarneau a besoin de temps pour faire son travail et réchauffer les surfaces de jeu. En passant, si le parcours est fermé pour gel au sol, il en vaut de même pour le vert de pratique!

Parlant de parcours, il y a plus de feuilles au sol et les équipes d’entretien, plus souvent qu’autrement réduites, font leur possible pour dégager et nettoyer les zones les plus visitées. De votre côté, soyez indulgent à leur endroit et assurez-vous de bien observer chacune des trajectoires de balle de votre groupe jusqu’à la toute fin et, s’il vous plaît, rangez à la maison vos balles jaunes, oranges ou rouges…   

Les services de restauration, dans certains cas, seront réduits, donc informez-vous auprès du club visité afin de savoir s’il est possible de manger avant ou après votre partie. N’oubliez pas votre passeport vaccinal !

Côté boutique, prenez quelques minutes pour y entrer et constater les rabais offerts. C’est le moment d’économiser pour rafraîchir votre garde-robe. Côté équipement, si vous prévoyez faire l’achat de nouveaux bâtons ajustés pour la prochaine saison, entamez votre processus cet hiver avec votre club de golf préféré. Tout porte à croire qu’il faudra être patient la saison prochaine à ce sujet. À suivre…

Pour ce qui est du jeu en tant que tel, je vous suggère des formules en équipe. Abreuvez-vous de la plus récente Coupe Ryder pour égayer vos dernières parties de la saison.

J’oubliais ! Oubliez, justement, les distances que vous franchissez au mois de juillet. C’est le mois d’octobre, prenez un bâton de plus!

Le circuit de la PGA sera dans le coin de Las Vegas pour les deux prochaines semaines. Des images qui donneront le goût de plier bagages. Et vous, quand partez-vous ?

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social