Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Noël avant le temps!

Photo Getty

Avez-vous eu la chance de profiter de votre cadeau du temps des Fêtes ? Tiger Woods au petit écran, vêtu de son polo rouge un dimanche après-midi, bataillant pour la victoire aux côtés de son fils! Compte tenu des évènements que nous connaissons tous, c’était impossible de demander mieux en 2021. Les grands gagnants :  le Championnat PNC, sa formule magique et les téléspectateurs!

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur en chef

 

Il est certain que les gagnants du Championnat PNC ont été John Daly et son fils, mais parlons des « grands » gagnants! Ce fameux Championnat PNC, qui attirait très peu de regards il y a à peine deux ans. C’est incroyable ce que la présence de Tiger Woods à elle seule peut faire. Ce tournoi est avant tout une question d’ambiance et de fraternité. De pouvoir admirer à la fois les talents du Circuit de la PGA, du Circuit des Champions et de la LPGA est unique en soi. D’autant plus que le moment de l’année s’y prête à merveille. Que dire de la formule ? Il n’y a pas assez de compétition par équipe au cours d’une saison. À quand un évènement mixte sur les grands circuits ? Aux prochains Jeux olympiques ? C’est évidemment un autre débat.

Nous étions tous curieux de voir la progression de Charlie Woods depuis sa dernière apparition au Championnat PNC. Avait-il grandi ? Avait-il gagné en puissance ? Il est assurément plus solide d’un point de vue physique, mais c’était tout simplement magique à voir. Être en parfait contrôle de son jeu à 12 ans, et ce, sous les projecteurs, est tout simplement époustouflant. Il a le regard déterminé et les manies de son père. La pomme tombe rarement loin de l’arbre, dit-on. Je crois que nous avons tous déjà hâte à la prochaine édition de ce tournoi. Pour l’instant, 20 équipes prennent part à la compétition. Se pourrait-il que l’on puisse élargir le peloton l’année prochaine étant donné l’engouement grandissant ? Il n’y a rien de mieux que du golf familial à l’approche des Fêtes!

 

Mensonge et attentes

Nous étions aussi tous curieux de savoir comment Tiger Woods allait se comporter sur le parcours à l’occasion du Championnat PNC, un évènement par équipe d’une durée de 36 trous où il était possible pour les participants d’utiliser une voiturette. Il jouait évidemment en compagnie de son fils, Charlie. Son élan, sa précision, sa démarche sur le parcours et sa forme physique en générale ont été des caractéristiques analysées tout au long de la fin de semaine. Ne passons pas par quatre chemins : Tiger a menti par rapport à sa vitesse d’élan. Il y a quelques semaines, il avait indiqué aux médias qu’il était très loin des standards du PGA TOUR. Et tel un brochet devant un juteux ver de terre flottant curieusement dans l’eau, nous avons tous mordu… et l’avons cru!

Plusieurs fois au cours du weekend, les statistiques des coups de Tiger étaient largement au-delà de la moyenne du grand circuit. Des coups de départ de plus de 300 verges et de longs coups de fers avoisinant les 225 verges ont ponctué les deux courtes journées de compétition. Que dire de son petit jeu; magique!

Mais la question n’a jamais été à propos de son jeu, mais plutôt de son endurance. Tiger n’a pas été en mesure de marcher le parcours, alors qu’il a utilisé une voiturette pour ses déplacements entre les coups. Nous avons même pu constater, lors de la dernière ronde, que lorsqu’il poussait un peu plus la « machine » lors d’un coup de départ, la marche pour retourner à la voiturette était moins évidente. Il a tout de même tenu à marcher aux côtés de son fils au 18e trou, alors qu’il restait un peu plus de 200 verges à franchir. Ç’a été un beau moment!

Tiger ne peut plus tester comme avant ses propres limites physiques du bas du corps. Vous comprendrez que l’âge, une tige de métal dans le tibia et plusieurs vis expliquent le pourquoi. Par sa nature compétitive, Tiger doit être plus que patient et par notre nature anxieuse, nous devons faire bon usage de notre jugement.

Seules les personnes ayant déjà subi ce genre d’opération pourraient analyser sa progression et estimer la date de son retour. Est-ce que la démarche titubante que Tiger nous a présenté peut s’améliorer ? Est-ce qu’il devra dorénavant manœuvrer autour d’une telle démarche ? Encore une fois, que ceux et celles ayant une tige dans le tibia se prononcent ! Jouer 36 trous en voiturette et marcher 72 trous sont deux bêtes complètement différentes et je suis convaincu que vous l’acquiescez.

Pour l’instant, on ne peut que s’amuser à évaluer une date de retour pour Tiger, mais j’ai l’impression que le fait d’avoir été dans le coup pour la victoire au Championnat PNC a intensifié sa flamme de compétiteur.

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social