Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | L’énigmatique horaire de Tiger!

Photo Getty

La plus récente conférence de presse qu’a donné Tiger Woods, la semaine dernière, laissait présager une longue remise en forme et ainsi nous permettre de stipuler sur un possible retour au jeu. Finalement, il se peut fort bien que la planète golf n’ait pas besoin d’attendre bien longtemps.

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur en chef

 

Comme c’est le cas à chacune de ses sorties médiatiques, Tiger Woods contrôle le message qu’il veut donner. Vous avez beau gratter et gratter, vous n’en saurez pas plus.  Tous étaient anxieux d’en apprendre davantage sur la progression de Tiger.

La question se pose : qu’avons-nous réellement appris de cette fameuse conférence de presse tenue mardi dernier ? Tiger Woods souhaite revenir au jeu, mais sous un horaire compétitif très allégé. Pour ce qui est du reste, il faudra laisser tomber le morceau. Spécialement en ce qui a trait à son accident de la route survenu il y a maintenant plus de neuf mois.

Côté jeu, il a mentionné qu’il est TRÈS loin du niveau d’excellence auquel il nous a habitué. Il dit également qu’il frappe beaucoup moins loin et qu’il n’a pas la puissance voulue, particulièrement pour ce qui est de sa jambe droite. Clairement, Tiger veut diminuer les attentes afin de pouvoir progresser à son rythme. Il a également mentionné qu’il est en paix avec le genre de calendrier clairsemé qui l’attend.

« Je ne veux plus gravir le Mont Everest. Je l’ai fait une fois après mon opération au dos. J’ai gagné un majeur et j’accepte maintenant ma réalité », a-t-il dit.

 

Tiger, le compétitif!

Tiger Woods a toujours eu la fibre compétitive et l’aura toujours. Pour une personne qui dit être TRÈS loin du niveau d’excellence souhaité, c’est un Tiger actif et motivé qui a été aperçu au terrain d’exercice lors du Challenge Hero World. Pratiquement à tous les jours, Tiger a été aperçu à frapper des balles de golf et à peaufiner son jeu court. Une petite compétition amicale « le plus près du trou » a même été remarquée entre lui et Bryson DeChambeau au terrain d’exercice.

Tiger a beau souffler 46 bougies dans quelques semaines, l’orgueil d’un athlète se voit et se ressent, particulièrement le sien ! Il veut comparer son jeu à celui des meilleurs au monde et c’est normal.  

Il y a le fameux Championnat PNC à l’horaire du Circuit des Champions dans quelques jours et qui aura lieu en Floride. Tiger n’a rien confirmé aux différents journalistes, mais tous savent faire 1+1.

Toutes les informations mènent vers une participation du clan Woods (Tiger et Charlie). Spécialement si hypothétiquement fiston a demandé ‘Papa, j’aimerais vraiment jouer ce tournoi encore avec toi !

Ce n’est que mon humble opinion, mais la fibre paternelle a parlé au cours du dernier weekend. Pourquoi diable Tiger aurait frappé autant de balles ces derniers jours ?

Le Championnat PNC réunissant de nombreux duos de famille est une compétition de 36 trous sous la formule Vegas et où les participants peuvent jouer en voiturette. Rappelons qu’à sa dernière participation, l’équipe Woods s’était largement appuyée sur les coups d’éclats de fiston. De plus, un an plus tard, il a grandi et gagné en puissance et en confiance.

Il s’agit du secret le moins bien gardé présentement.

À moins d’une raison majeure de dernière minute, Tiger Woods et son fils Charlie participeront au Championnat PNC. Le paternel doit d’ailleurs donner des nouvelles aux organisateurs du tournoi cette semaine!

 

Vivement 2022

Quant au niveau de jeu auquel Tiger fait référence, soit celui d’offrir une belle opposition aux meilleurs golfeurs de la planète, la réponse est évidemment moins facile à trouver. Seul Tiger la connaît, et encore…

Analyse rapide : il retournera au jeu sur un parcours qu’il connaît parfaitement et où il a connu du succès. Torrey Pines? Riviera? Bay Hill? TPC Sawgrass? Augusta National?

S’il maintient sa parole de ne jouer qu’une poignée de tournois par année, il faut compter les tournois majeurs ! Et si les amateurs sont chanceux, parions un tournoi additionnel avant chaque majeur afin de peaufiner la préparation. Huit tournois! Est-ce que ce sera plus ou moins ? Seul l’avenir nous le dira.

Pour son retour au jeu sur le PGA TOUR, je saute à l’eau une seconde fois! J’y vais avec le Championnat des joueurs au TPC Sawgras, puisqu’il y est qualifié compte tenu de sa victoire majeure en 2019. De plus, c’est un parcours sous les standards en termes de distance, il y fait relativement toujours chaud, ce qui est bon pour son dos, ce n’est pas très loin de la maison et il est tenu un mois avant le Tournoi des Maîtres.

S’il revient plus tôt, j’aurai eu tort et ce n’aura certainement pas été la première fois ni la dernière. C’est ce qui arrive quand on aime sauter dans l’eau…

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social