Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Le PGA TOUR réplique avec de l’argent… pour l’instant !

Jay Monahan (Getty)

Mercredi dernier, le commissaire du PGA TOUR, Jay Monahan, a tenu une conférence de presse afin de présenter sa contre-attaque dans le but de limiter les déserteurs au profit de la LIV GOLF. Au final, on utilise en quelque sorte la même formule qui a motivé certaines têtes d’affiche à quitter pour de bon : de l’argent et encore plus d’argent. 

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur en chef

 

Alors que se tiendra, dans quelques jours, le deuxième évènement du circuit LIV GOLF au Club de golf Pumpkin Ridge, à Portland, le commissaire du circuit de la PGA y est allé d’un tour de force monétaire afin de plaire aux loyalistes qui ont décidé de rester fidèles et de ne pas quitter le navire.

Six évènements déjà existants verront leurs bourses être bonifiées, en plus d’une série de trois tournois internationaux disputés à l’automne, puisque le calendrier reviendra à sa formule originale.

Depuis la tenue du premier évènement LIV GOLF, en Angleterre, Bryson DeChambeau, Patrick Reed, Abraham Ancer et Brooks Koepka se sont joints aux troupes. Les rumeurs plutôt fondées envoient Matthew Wolff et Carlos Ortiz dans le lot. Ce ne sont plus des has been qui joignent le groupe, comme diraient certains, et c’est ce qui est le plus inquiétant à mon avis.

 

Voir plus loin !

Une autre signature importante et qui menace davantage le PGA TOUR est celle de l’amateur classé numéro deux au monde, Eugenio Chacarra. Méconnu du grand public pour l’instant, l’étudiant-athlète de l’Université Oklahoma State fera ses débuts chez les professionnels du côté de LIV GOLF.

Si on attire maintenant l’élite de demain, alors là, attention !

Le PGA TOUR devra adresser le problème, puisque si les meilleurs de demain bâtissent le circuit LIV GOLF au lieu du PGA TOUR, c’est plus qu’une simple menace pour les années à venir. Je ne serais pas surpris que l’on établisse un pont d’or pour les meilleurs talents universitaires en leur donnant directement accès au circuit de la PGA. Reste à voir si l’élite de la PGA leur fera une petite place.

Pendant ce temps, rien de plus pour les autres circuits plus bas comme le Korn Ferry TOUR, le PGA TOUR Latino-America ou le PGA TOUR Canada. Un gouffre monétaire s’installe.

En bout de ligne, ce sont les amateurs qui écopent dans tout ça. Les meilleurs golfeurs de la planète ne seront pas réunis sur un même parcours.

Cependant, les tournois majeurs semblent être l’exception étant donné qu’ils sont tous gérés par des organisations différentes.

La Royal & Ancient a été clair il y a quelques jours : l’Omnium britannique va accueillir les meilleurs golfeurs de la planète, peu importe où ces golfeurs établissent leurs quartiers généraux.

Soudainement, les tournois majeurs deviendraient encore plus MAJEURS puisque ce serait les seuls rendez-vous où tous pourraient être réunis. Encore une fois, c’est à suivre…

 

Perte de noblesse

Pour ce qui est des amateurs et des passionnés qui aiment regarder le golf à la télévision, ils vont se rendre compte que le golf n’est plus aussi noble qu’auparavant. Les bonnes causes, les fonds amassés pour les nombreuses charités et l’histoire derrière les tournois professionnels, ce sont des arguments qui n’attirent plus autant la nouvelle génération et qui n’influencent pas leurs décisions d’avenir. Comme la très grande majorité des êtres humains sur cette planète, l’objectif est de s’occuper de son bonheur intrinsèque.

Peu importe votre domaine, l’objectif pour tous par rapport au travail, c’est d’obtenir trois choses : de la reconnaissance, une augmentation de salaire et plus de vacances. Les joueurs qui ont quitté pour le circuit LIV GOLF ont obtenu ces trois éléments, alors pourquoi leur en vouloir ?

Mercredi dernier, le commissaire Jay Monahan a offert trois choses à ses hauts protégés de la PGA : de la reconnaissance, une augmentation de salaire et plus de vacances.

En passant, c’est l’entreprise NetFlix qui est arrivée au bon moment pour l’enregistrement d’une nouvelle série sur le golf professionnel. C’est-ce qu’on appelle toucher le gros lot ! Rien d’étonnant, direz-vous sur le PGA TOUR…

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.