Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Faites le plein de soleil !

iStock

Notre saison de golf s’effrite lentement, mais sûrement. Déjà la mi-octobre ! Cela fait bientôt cinq mois que l’on peut profiter de notre sport préféré et comme l’a si bien mentionné mon collègue, Mario Brisebois, dans son billet de la semaine, il est important de remercier tous les gens de l’industrie!

 

Mario Brisebois | Au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Je poursuis donc la vague. Merci à mes collègues de la PGA du Québec et à leur équipe au service à la clientèle pour avoir tenu le fort durant cette saison masquée et follement achalandée. Les journées de 12 heures de travail se sont succédées les unes après les autres et c’est un repos bien mérité qui approche à grands pas.

Nous venons de terminer le long congé de l’Action de grâce et il est toujours bon de faire preuve de gratitude. Rappelons-nous que la planète traverse un temps de fou depuis la mi-mars et nous faisons partie de cette minorité chanceuse qui foule toujours les allées.

Petit rappel : n’oubliez pas de réserver votre temps de départ à l’avance. Les prévisions météorologiques nous jouent parfois des tours et il ne faudrait surtout pas rater l’opportunité de faire le plein de vitamine D ! Galarneau se couche aux alentours de 18h, à la mi-octobre, et je ne veux surtout pas mentionner le fait que nous reculerons l’heure à l’Halloween. Bon, c’est dit !

 

Du golf aux heures de grande écoute

Revenons avec un peu de gratitude. Compte tenu de la pandémie de la COVID-19, ce n’est pas en Asie que le circuit de la PGA se retrouve, mais bien sur la côte ouest américaine, et ce, pour les deux prochaines semaines. Quelle en est la bonne nouvelle? Du golf aux heures de grande écoute, bien sûr ! Quoi de mieux que de revenir du boulot et d’avoir du golf ensoleillé pour une bonne partie de la soirée ?

D’autant plus que les deux prochains parcours sont des bijoux pour la télévision. Tout d’abord, cette semaine, il y a la Coupe CJ sur le parcours Shadow Creek dans la région de Las Vegas, qui est l’un des parcours les plus exclusifs de la planète. Phil Mickelson et Tiger Woods y avaient disputé The Match, il y a un peu plus de deux ans.

Cette normale 72 est une création de Tom Fazio et s’étire sur plus de 7500 verges. On s’attend à un excellent spectacle, puisque les têtes d’affiche sont nombreuses. Rory McIlroy, Dustin Johnson, Xander Schauffele, Jon Rahm et plusieurs autres tenteront de ravir le titre à Justin Thomas. Il y a aussi le retour quelque peu inattendu de Brooks Koepka, qui sera du rendez-vous après avoir pris soin d’une blessure à un genou et à la hanche du côté gauche.

Il faudra user de patience pour ce qui est des deux golfeurs les plus populaires actuellement : Tiger Woods et Bryson DeChambeau.

Tiger sera en action la semaine suivante, à l’occasion du Championnat Zozo qui sera disputé sur un autre chef-d’œuvre, le Sherwood Country Club en Californie. Il y défendra son titre. L’endroit serait parfait pour mériter la 83e victoire de sa carrière. Il fait toujours bon de rêver, après tout !

Quant à DeChambeau, il ne retournera pas sous les feux de la rampe avant la présentation du Tournoi des Maîtres, à la mi-novembre. Il veut profiter des quatre prochaines semaines pour gagner de la masse musculaire, augmenter sa vitesse d’élan et peaufiner une pièce d’équipement qui sera scrutée à la loupe à Augusta.

En fait, il prévoit mettre en jeu un bois de départ avec une tige longue de 48 pouces, soit le maximum autorisé selon le livre des règlements. Encore une fois, que vous aimiez le personnage ou non, il ira là où personne n’a jamais osé aller. Soyez patients, il ne reste qu’un tout petit mois avant de se diriger du côté de la Géorgie.

D’ici là, allez faire le plein de soleil !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social