Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Des hauts, des bas… et des attentes !

Selon
Selon Jean-Sébastien Légaré, Brooks Koepka et Bryson DeChambeau ont fait parler d'eux pour les mauvaises raisons en 2021. (Getty)

Quoi retenir de la saison 2021 sur les différents circuits professionnels ? Pourquoi ne pas y aller d’un Top 10 pour mon dernier blogue de la saison !

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur en chef

 

Depuis près de 10 mois, plusieurs éléments ont marqué l’actualité dans le monde du golf, certains plus que d’autres, évidemment. La victoire de Phil Mickelson au Championnat de la PGA, par exemple, ou l’accident de Tiger Woods survenue en février.

Cependant, j’ai envie de dire que c’est la discorde moussée médiatiquement entre Bryson DeChambeau et Brooks Koepka qui a TROP retenu l’attention.

Il est certain que la saison 2021 n’est pas terminée, mais les nouvelles de grande importance, s’il y en a, risquent de provenir de l’extérieur des parcours de golf. Est-ce possible d’envisager d’autres nouvelles fraîches provenant de la USGA et la R&A en matière de règles ? Très certainement! Il est pratiquement impossible de penser que la nouvelle règle locale en matière de longueur de la tige pour les bois de départ sera leur seul coup d’épée. Soyons attentif… ça risque de bouger!

Parlant de bouger, Tiger Woods semble le faire avec de plus en plus de fluidité, si l’on se fie aux images véhiculées sur les médias sociaux, alors qu’il accompagne son fils sur les parcours de golf. Vera-t-on un élan du Tigre d’ici Noël sur la twittosphère ? J’en suis convaincu !

Allons-y des 10 éléments positifs ou, malheureusement, négatifs qui ont marqué la saison 2021 selon notre perspective d’ici! L’objectif n’est que d’effectuer un bref retour sur l’actualité golfique et cela n’a rien de scientifique… alors s’il manque, selon vous, un essentiel ou que l’ordre n’est pas adéquat, sachez que ce n’est qu’une humble opinion parmi tant d’autres.  

 

10) Au revoir Jocelyne!

Débutons avec une triste nouvelle qui a secoué la communauté golf d’ici et de partout au Canada au mois d’août dernier. Jocelyne Bourassa, la grande Dame du golf, aura marqué plusieurs générations de golfeuses… et golfeurs ! Comme l’a mentionné mon bon ami et collègue, Mario Brisebois, vivement les Prix Jocelyne!

 

9) Le retour de Maude-Aimée

Sur la scène internationale, la Québécoise Maude-Aimée LeBlanc sera à surveiller sur le circuit de la LPGA en 2022. Cependant, il faudra se rappeler que c’est en 2021 qu’elle a effectué tout un retour dans le monde du golf professionnel après s’être retirée à pareille date en 2019. Même si elle n’a pas été en mesure de soulever un trophée sur le circuit Symetra, son impressionnante constance tout au long de la saison lui a permis de faire partie des 10 graduées.

 

8) Et de 10 pour Brooke!

Il est certain que Brooke Henderson n’a pas connu une saison 2021 à la hauteur de ses attentes. C’est tout de même une 10e victoire professionnelle qu’elle a signée, en avril dernier, pour améliorer sa propre marque canadienne, et elle n’a que 24 ans. Elle risque d’avoir appris beaucoup au cours de cette saison en dents de scie. Parions que 2022 risque d’être positivement différente…

 

7) Doublement annulés

Les omniums canadiens masculin et féminin ont été annulés pour une seconde année de suite sur les circuits de la PGA et de la LPGA. Alors que l’on parle de double vaccination depuis quelques mois, ces doubles annulations sont les seules du genre dans le monde du golf. Vivement 2022 pour revoir évoluer de près les meilleurs de la profession.

 

6) Rahm testé positif…

Restons dans le sujet COVID-19 le temps d’une autre nouvelle, soit celle de l’Espagnol Jon Rahm qui a été forcé d’abandonner un tournoi, au mois de juin, alors qu’il détenait une avance de six coups à l’aube de la ronde finale du Tournoi Memorial. On retiendra surtout la manière dont la nouvelle lui a été annoncée, c’est-à-dire immédiatement après qu’il ait terminé sa troisième ronde. Ce n’était que partie remise…

 

5) Rahm, prise 2 !

Deux semaines plus tard, Jon Rahm a obtenu, en quelque sorte, sa revanche et a remporté l’Omnium des États-Unis, sur le parcours de Torrey Pines, dans ce qui a été probablement l’un des meilleurs spectacles de la saison. Plusieurs prétendants semblaient toujours en liste lors de la ronde finale, incluant le Canadien Mackenzie Hughes. Cependant, les deux oiselets de Rahm aux 71e et 72e trous de la compétition ont fait toute la différence. D’ailleurs, ces deux roulés font assurément partie des coups les plus mémorables de la saison.

 

4) Les Américains… haut la main!

La dernière Coupe Ryder a été l’affaire des Américains par un pointage historique de 19-9! Est-ce que cette défaite des Européens obligera un changement de garde dans deux ans ? Peu importe les acteurs sélectionnés, les téléspectateurs sont certainement tombés en amour avec l’imagination de Pete Dye. Le parcours Whistling Straits est l’endroit idéal pour ce genre de confrontation.

 

3) Phil The Thrill

L’évènement de l’année… survenue sur les allées est la victoire de Phil Mickelson au Championnat de la PGA. En mai dernier, le vétéran gaucher a réalisé l’impossible en surclassant les meilleurs golfeurs au monde sur le difficile parcours Ocean de Kiawah Island. Il est devenu, à 50 ans, le golfeur le plus âgé à remporter une victoire majeure. On se rappellera l’effet de la foule en toute fin de tournoi, ce qui a ajouté un peu de surréalisme aux images et à son exploit.

 

2) Tiger dans le décor

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe au mois de février : Tiger Woods victime d’un grave accident de la route. Heureusement, la vie du golfeur le plus populaire au monde était hors de danger. Seule sa jambe droite a écopé lourdement. 2021 sera l’année d’une autre réhabilitation. Nous sommes tous impatients de voir la suite…

 

1)Brooksy!

L’histoire qui a trop marqué le paysage médiatique dans le monde du golf est celle de Bryson DeChambeau et Brooks Koepka. Une querelle interne entre les deux hommes qui aurait dû le rester. Plusieurs disaient que c’était bon pour le sport. Absolument pas! Le ton employé sur les médias sociaux le prouve. Il est temps de passer à autre chose. Tel que mentionné plus haut… vivement 2022 !

 

Bonne fin de saison à tous et à toutes !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social