Hockey Le Magazine

Blogue Jean-Sébastien Légaré | Déjouez les prévisions météo

Photo iStock

C’est le début de la période des vacances pour plusieurs d’entre vous et vous allez certainement avoir l’occasion de jouer quelques parties de golf. Alors pourquoi ne pas parler de la météo ? Ah! Ces fameuses prévisions météorologiques…

 

Jean-Sébastien Légaré | Au19e.ca

Rédacteur

 

Il y a deux ou trois ans, alors que j’étais professionnel en titre au Club de golf Atlantide, j’avais fait un enregistrement vidéo pour les médias sociaux qui était très important à mes yeux. C’était justement à propos des prévisions météorologiques et de « comment en faire une bonne analyse. » En ce mois de juillet 2020, je réitère mes propos.

La grande majorité des gens s’informent et prennent des décisions concernant leurs activités extérieures à partir du résumé de la journée, où sont affichés une icône, un mercure minimum, un mercure maximum, un pourcentage de précipitations ainsi qu’une quantité d’accumulations, si c’est le cas.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la météo évolue à toutes les heures.

Alors pourquoi ne pas regarder les prévisions horaires avant de prendre une décision quant à l’annulation de votre temps de départ ?

Par exemple, si pour une journée donnée, on indique en résumé un mercure de 25 degrés et 70% de probabilité d’averses, cela signifie qu’il y aura un moment dans la journée où il y a 70% de chance que votre territoire soit touché par de la pluie. Il se peut que ledit moment ne dure qu’une ou deux heures, soit tôt en matinée ou tard en fin de soirée.

D’où l’importance capitale de vérifier les prévisions horaires.

J’ajouterais également le merveilleux radar d’environnement Canada, qui indique l’évolution, au cours de la dernière heure, des systèmes de pluie ainsi que des cellules orageuses, selon le cas. Cet outil vous permet d’évaluer dans quelle direction les systèmes se dirigent et si votre secteur sera réellement touché.

 

La prévision d’un phénomène

Il est très facile de blâmer les météorologues lorsqu’une journée originalement pluvieuse se transforme en véritable chef d’œuvre estival.

Par contre, leur travail plus que complexe est de prévoir la tenue d’un phénomène atmosphérique, et non l’absence de celui-ci. C’est pourquoi, à mon avis, la météo aura toujours une connotation négative à nos yeux.

Ils évaluent les probabilités qu’un phénomène « négatif » survienne.

En fait, ce n’est pas très différent de nous, chers golfeurs et golfeuses, lorsque nous faisons face à un coup difficile sur le parcours. Notre cerveau évalue trop souvent et trop rapidement les probabilités qu’un phénomène « négatif » se produise ! Vous voyez probablement de quoi je parle !

Dans les deux cas, le but est de recueillir un maximum d’informations avant de prendre une décision.

Au final, si vous prenez la décision de ne pas jouer, de grâce, appelez à la boutique pour informer le club de l’annulation de votre temps de départ. C’est évidemment une question de respect envers le club, ainsi que pour les autres golfeurs qui n’ont pas réussi à obtenir de temps de départ et qui seraient tentés d’affronter quelques intempéries.

Loin de moi l’idée d’être moralisateur, mais l’étiquette du golf commence avant même de mettre les pieds sur un parcours.

Bonnes vacances et, surtout, restez à deux mètres !

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social