Hockey Le Magazine

Billet Mario Brisebois | Gilles Bourassa: sympathie, émotion et tellement de reconnaissance

Jocelyne et Gilles Bourassa (Source: Golf Canada)
 

Avis au préposé des départs au Country Club, là-haut: ne trouves-tu pas que ton parcours est assez plein comme ça ?!

 

Mario Brisebois | au19e.ca

Collaboration spéciale

 

Après André, mon père, voilà que c'est au tour de Gilles Bourassa, « notre deuxième père », comme dit René Noël, de partir.

 

Je serai éternellement reconnaissant envers Jocelyne Bourassa pour la formidable expérience de La Canadienne, dont les gens me parlent encore aujourd’hui. On souhaiterait tant la prendre dans nos bras en cette période de grand deuil.

  

Mais M. Bourassa (je ne l’ai jamais tutoyé) a été mon mentor.

 

Mon premier sac sept pièces Star Flite, c'est M. Bourassa qui me l’a offert comme cadeau de fête. Mon premier ensemble complet de fers (Elite), je l’ai eu lorsque la famille a quitté Shawinigan en direction de Montréal. Le premier match du Canadien dans le vieux Forum, comme mes premiers cours d'anglais, c'est encore et toujours grâce à M. Bourassa.

 

«Il laisse en héritage ce que l'humain peut être à son mieux », dit si bien Luc Richard.

  

Je le sais depuis 55 ans...

 

Les réseaux sociaux ne dérougissent pas   

« Ça n'a pas de bon sens, on arrête ça », aurait demandé M. Bourassa, humble comme toujours, si je pouvais lui envoyer les témoignages qui suivent plus bas.

 

Allons donc essayer de stopper les réseaux sociaux avec les messages de sympathie et de sincère reconnaissance qui arrivent par dizaines et centaines.

 

«C'est trop gênant », aurait-il ajouté.

 

Non, M. Bourassa, c'est absolument mérité !

 

Ce qu’ils et elles ont dit…

« Dévoué, talentueux, gentil, passionné, humble et exceptionnellement généreux avec toujours le bon mot, Gilles a certainement fait une différence dans ce monde. Il a fait de moi une meilleure personne. »

-Debbie Savoy Morel, professionnelle émérite au club Le Mirage

 

« Un golfeur très talentueux, qui avait le cœur gros comme la Mauricie. »

-Duke Doucet, pro émérite à Summerlea

 

« Un homme plus grand que nature. Tu garderas toujours une grande place, toi, grand Shawiniganais. »

-Michel Anger, maire de Shawinigan

 

« Jamais je n'ai vu cet homme sans le sourire. »

-Michel Boyer, ex-champion de l'Omnium de l'Ontario et membre du club Cardinal

 

« Je me souviendrai toujours d'une ronde en compagnie Gilles Bourassa, au Mémorial, avec René Noël et Mario Brisebois. À 66 ans, il avait joué son... âge. »

-André « Les coulisses du sport » Rousseau

 

« Gilles est un ami depuis 1960, en remontant à nos années dans les rangs amateurs. Je lui lève mon chapeau pour sa disponibilité à faire la promotion pendant toutes ces années. Un fier compétiteur, il gagnait avec humilité et acceptait la défaite avec grâce. Il va me manquer... »

-André Maltais, ex-président le la PGA du Québec

 

«La famille, le golf et le hockey étaient sa vie. Il a été d'une générosité infinie à l’égard de la jeunesse et de la communauté, à qui il transmettait sa passion pour le sport.»

-Diane Dunlop, ex-présidente de Golf Canada et grande amie

 

« L'hebdo du Saint-Maurice est dévasté. Depuis 1965 qu’il signait une rubrique que nous attendions avec impatience. Merci M. Bourassa pour le dévouement et la grande classe desquels vous avez toujours fait preuve. »

-Bernard Lepage, collègue à l'Hebdo

 

« Simplicité, gentillesse et écoute m'ont toujours frappé lors de nos rencontres. »

-Daniel Talbot, membre du Panthéon de golf au Québec

 

«Il a réussi sa mission de rendre notre monde meilleur. Il nous laisse en héritage ce  que l'humain peut être à son mieux. »

-Luc Richard, ex-professionnel au Mémorial

 

« Le Canadien a eu Jean Béliveau et la Mauricie a eu Gilles Bourassa. »

-Louis Marchand, amateur.

 

«Avec son attitude douce, mais néanmoins déterminée au jeu ou dans l'enseignement, il incarnait exactement la façon dont le golf doit être joué. Peu importe qui tu rencontres, la simple mention du nom de notre ami Gilles vaut toujours un sourire comme première réaction. Tu imagines les milliers de gens qu’il a pu toucher partout de par sa bonté et sa sollicitude. »

- Dave Ross, ex-président de la PGA du Canada

Il y a présentement aucun vidéo de disponible.

Dernières nouvelles

Social